An II de la mort de Dj Arafat : On retient de l’artiste célébrité courage et détermination

Le 12 août 2019, le chanteur ivoirien Dj Arafat, de son vrai nom Ange Houon Didier, décédait des suites d’un accident de circulation, à l’âge de 33 ans. Ce 12 août 2021, deux ans après jour pour jour, les fans de la star du coupé décalé se souviennent encore de ses œuvres et retiennent de lui, un battant, qui a travaillé d’arrache-pied pour se faire une place au soleil.

Il était l’un des chanteurs les plus populaires en Côte d’Ivoire. Tout a véritablement commencé pour Dj Arafat dans les années 2000. En effet, c’est précisément en 2003 que ce dernier s’est fait connaitre du grand public avec son opus titré « hommage à Dj Jonathan ». Il était accompagné sur ce son par Mouloukoukou Dj, également musicien ivoirien.

Dès lors, Dj Arafat n’a cessé de se surpasser au fil des années, pour se hisser au sommet de son art. Il eut à son actif plusieurs centaines de titres. Dans une interview accordée au média en ligne www.abidjanshow.net en janvier 2019, la star du coupé décalé affirmait avoir entre 700 et 800 chansons déjà sorties. Parmi ces titres, les plus célèbres sont, « djéssimidjéka », « Kpangor », « Enfant béni » « moto-moto » et un dernier publié à titre posthume, « kong ».

Distinctions et reconnaissances pour Arafat

Les talents de l’artiste ont été reconnus, au-delà des frontières de la Côte d’Ivoire. C’est ainsi qu’en 2012, il reçoit le Prix du meilleur artiste africain de l’année et celui du meilleur artiste masculin d’Afrique de l’Ouest, lors des Kora Awards. En 2015, le chanteur ivoirien remporte le titre d’artiste africain le plus influent à l’international par Forbes Afrique et Trace TV. En 2016 et 2017, il a été désigné meilleur artiste de l’année aux Awards du coupé-décalé.

Arafat Dj et la « Chine »

Celui-là même qui se faisait appeler le Yorobo, le Zeus d’Afrique ou encore le Daïshi Kan, entre autres, avait créé son propre empire, qu’il a surnommé « la Chine » et ses fans, les habitants de cet empire sont pour lui les « Chinois ». Justement, l’annonce de son décès en 2019 a créé surprise, tristesse et même des doutes au sein de « la Chine ». Après l’enterrement du Daïshi Kan, sa tombe a été vandalisée, car des fans de l’artiste doutaient de l’identité du corps qui venait d’être mis sous terre. Pour ces derniers, ce n’était pas le corps de « leur Daïshi ». Notons qu’avant de trépasser, Ange Didier Houon a pu créer son propre label qui est la Yorogang.

Arafat Dj, de son vivant aura marqué plus d’un par sa génération, son charisme et sa détermination. Plusieurs jeunes voyaient en lui un exemple.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
Donec Nullam sem, at consectetur lectus accumsan amet,