Au palais de justice : Un chauffeur à la barre pour stationnement défectueux

Un chauffeur nommé K.Z est condamné à un an de prison avec sursis et une amende de 500.000 F CFA ferme pour des faits de stationnement défectueux et homicide involontaire. Quant à la partie civile, elle n’a rien réclamé au titre de dommages et intérêts.

Les faits se sont passés le 02 juin 2021 sur la route nationale numéro 1 à l’entrée de la ville de Bobo-Dioulasso. Au cours d’un voyage, le camion de K.Z tombe en panne. A la place d’un triangle de sol pour aviser les usagers de la route, il place plutôt des feuilles d’arbres pour signaler son stationnement.

C’est à défaut du triangle de sol qu’un individu sur une moto de marque 135 est venu percuter le camion aux environs de 19heures. Malheureusement, il y a trouvé la mort sur le champ. C’est ainsi que K.Z a été interpellé et l’affaire se retrouve dans les instances judiciaires. A la barre le lundi 12 juillet 2021, le prévenu reconnait les faits qui lui sont reprochés.

A l’interrogatoire, le juge demande si les feuilles d’arbres peuvent signaler les usagers de la route dans la nuit. Dans les réquisitions du procureur, il estime que les faits de stationnement défectueux et homicide involontaire sont constitués conforment au décret du 02 août 2004 portant sur la circulation routière. Pour ces faits, le parquet a requis 12 mois de prison dont 06 mois ferme et une amende de 250.000 F CFA ferme.

Dans sa plaidoirie, l’avocat du prévenu demande au tribunal d’accorder des circonstances atténuantes à son client et de le condamner avec sursis si toutefois il est déclaré coupable. Au verdict, le tribunal a reconnu K.Z coupable des faits de stationnement défectueux et d’homicide involontaire. En répression, le condamne à une peine d’emprisonnement d’un an avec sursis et une amende de 500.000 F CFA ferme.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
Curabitur libero nunc neque. risus. Praesent Nullam sem, consectetur consequat. mattis