Baccalauréat 2020 : Chaude matinée du 13 Août pour les candidats

La proclamation des résultats du premier tour Baccalauréat session 2020, a eu lieu hier, jeudi 13 Août 2020 sur toute l’étendue du territoire burkinabè. Des cris, des larmes, des rires, des pleures étaient partout où nous avons fait le constat.

Les candidats à l’attente des résultats au Complexe scolaire le Savoir

Au lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo tout comme au complexe scolaire Le Savoir, ce sont les candidats de la série scientifique (D) qui étaient au rendez-vous pour la proclamation des résultats du baccalauréat 2020. Des cris de joie, des pleurs de tristesse, le désespoir, sont entre autres, ce qu’on lisait sur le visage des candidats aux jurys 351 et 349 du lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso. Assis sous les arbres, d’autres à l’ombre des bâtiments, le silence prime et les candidats angoissés attendent avec impatience le sort qui leur est réservé après une année de labeur entrecoupée par la situation sanitaire. L’heure attendue ne va pas tarder. Que s’est-il passé ? Les membres du jury déjà, on entend tout à coup la fameuse phrase « Candidats approchez ! ». Tous réunis, un silence total règne. Le climat devient calme. La proclamation commence sur un le ton « Sous réserve d’un contrôle approfondi, les candidats dont les noms suivent sont déclarés admis aux épreuves du premier tour ». Et le président du jury commence à égrener les noms. Déjà on assiste à des sauts et des larmes de joie, des cris chez certains candidats admis. Après les noms des admis au premier tour, les noms des candidats au second tour sont proclamés. Pour eux, l’espoir est encore permis. Les autres devront se préparer pour l’année prochaine. On lit le découragement et le désespoir sur certains visages. Certains attendent qu’on affiche pour qu’ils vérifient. Selon un des présidents de jury 351 du centre du Lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso, le Dr Dimitri Régis, « les résultats comparativement aux années précédentes sont très moyens. On a moins de 40% de réussite dans notre jury, admis comme admissibles. Selon les retours que j’ai, c’est l’un des meilleurs jurys du centre du lycée Ouezzin. Quand j’appelle ailleurs, c’est pire. Ce taux moyen nous laisse nous interroger si cela est dû à la situation sanitaire qui a impacté négativement les programmes scolaires ». Mais, ces taux pourraient aussi s’expliquer par le faible niveau des élèves, selon ses dires.

Au Complexe privé le Savoir, c’est le même scénario. Après une longue attente, les membres du jury 375 appellent les candidats sous la célèbre phrase « Candidats approchez ».  Les candidats se regroupent très rapidement devant les membres du jury. Le président du jury commençant l’appel des admis par lycée, les candidats admis crient et même pleurent de joie, car ils n’arrivent pas à contenir leurs émotions. Après l’appel des admis, ce fut le tour des admissibles. Certains candidats n’ayant pas entendu leur nom, n’arrivent pas à assumer leur échec. Comme résultat, le jury 375 a fait 62 admis au premier tour et 39 admissibles pour le second tour. Quant au jury 376, il y a eu 36 admis au premier tour et 45 admissibles pour le second tour.

Ben Alassane DAO

K.Serge Paulin SANOU

Alatevi Elise GAGBA

Augustine Etiéna Kantiono (Stagiaires)

Fermer le menu
leo luctus vel, consequat. ante. lectus suscipit felis ultricies massa