Bobo/Au palais de justice : Un démarcheur de maison condamné

Un démarcheur de maison nommé T. H est condamné à 6 mois de prison et une amende de 1.000.000 F CFA (sursis) pour des faits d’escroquerie portant sur une location de maison. Quant à la partie civile, elle réclame la somme de 151.000 F CFA au titre des dommages et intérêts.

Les faits remontent courant mai au secteur 22 de Bobo-Dioulasso. Il ressort que T.H est prévenu pour avoir utilisé des manœuvres frauduleuses pour tromper une personne appelée K.L qui voulait louer une maison. En effet, T.H a laissé croire à K.L qu’il dispose d’une maison en location. A cet effet, il a d’abord pris la somme de 40.000 F CFA au titre de la location.

Ensuite, il a pris encore 80.000 F CFA sans remettre au bailleur. Il dit aussi avoir un lien avec le bailleur de ladite maison. Il poursuit ses manœuvres en allant même sur les lieux pour lui monter la maison qu’il devrait louer. Pour tromper davantage K.L, dans les mêmes circonstances, T.H a donné un faux numéro à K.L soi-disant celui du propriétaire de la maison.

Quelques jours après, K.L n’a pas eu des nouvelles concernant sa nouvelle maison.  Lorsqu’il a appelé le numéro que T.H lui avait donné, il trouve que ce n’est pas le numéro du bailleur, mais plutôt le numéro d’un ami à T.H. C’est ainsi que la victime K.L porte plainte à la gendarmerie et l’affaire se retrouve devant le tribunal correctionnel de Bobo-Dioulasso.

A la barre du lundi 21 juin 2021, le prévenu reconnait les faits qui lui sont reprochés. Dans ses réquisitions, le parquet a estimé que les faits d’escroquerie sont constitués conformément à l’article 612 du code pénal burkinabè. Le parquet a requis 24 mois de prison dont 6 mois ferme et une amende de 1.000.000 F CFA ferme. Au verdict, le tribunal déclare T.H coupable des faits d’escroquerie.

En répression, le condamne à une peine d’emprisonnement de 24 mois dont 6 mois ferme et une amende de 1.000.000 F CFA avec sursis. En outre condamne T.H à rembourser la somme de 151.000 F CFA que la partie civile réclame au titre des dommages et intérêts.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
facilisis ultricies ut lectus tristique id, ut luctus ut