Bobo/Avenue de l’Insurrection populaire : Un goulot d’étranglement pour les riverains

Les travaux de bitumage de l’avenu de l’insurrection populaire ont débuté le 6 février 2020. En juillet 2021 les travaux sont toujours en cours alors qu’ils devraient être exécutés en 8 mois.

Initialement prévus sur une durée de 8 mois, les travaux de bitumage de l’avenue de l’insurrection populaire située à Sarfalao, au secteur 17 de Bobo-Dioulasso, sont toujours en cours. Lancés depuis le 6 février 2020, les travaux de cette voie longue de 1,6 km est composée d’une chaussée de 14 m scindée en 2 chaussées de 7m chacune avec un terre-plein central de 3m revêtu en pavés et des caniveaux de sections variables après l’accotement.

Ces travaux couteront 1millard 784 millions 361 828 F CFA financés conjointement par la Banque Ouest Africaine de Développement à hauteur de 95% et l’Etat burkinabé pour 5 %.

Un projet qui au début devrait rendre fluide la circulation et soulager les populations de l’arrondissement 5, est devenu aujourd’hui un goulot d’étranglement pour les populations de la ville de Sya et ceux dudit arrondissement en particulier. Issouf Yaméogo est vendeur de poulets au secteur 6. « Qu’est-ce que nous pouvons faire ? C’est demander aux autorités la finition rapide des travaux pour que notre commerce reprenne son cours normal. On n’a pas le choix, on est obligé de faire avec», affirme-t-il.

En plus de lui un autre commerçant résidant au secteur17 exprime son mécontentement face à cette situation déplorable. « Ça fait maintenant plus d’un an que les travaux ont commencé et on en est toujours là. Nos clients n’arrivent pas à accéder à nos magasins, parce que la voie est carrément bloquée. Certains préfèrent se rendre ailleurs pour faire leurs achats.

Le marché n’est plus comme avant, car nos chiffres d’affaires ont relativement baissé car nous avons perdu beaucoup de nos clients. Nous souhaitons que les travaux finissent le plus rapidement possible ».   

Marie Claire SOME 

Mohamed Roland YO/Stagiaires

Fermer le menu
Praesent tristique neque. eget et, libero. velit, sit Lorem