Burkinabé Unis pour la Transformation Sociale : Les partisans de Bobo prêts pour la lutte

Le mouvement Burkinabè unis pour la transformation sociale (BUTS) était face à ses militants de Bobo-Dioulasso, le vendredi 09 septembre 2022. Objectif, sonner la mobilisation pour un véritable changement.

Après le lancement du mouvement le 30 juillet dernier à Ouagadougou, c’était le tour de la ville de Bobo-Dioulasso d’accueillir les leaders du mouvement BUTS avec à sa tête Abdoulaye Barry, Secrétaire général et Boureima Ouédraogo, porte-parole pour qui il était plus que nécessaire de venir s’entretenir avec les militants de Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du pays et par ailleurs la capitale économique. “Après le lancement à Ouagadougou le 30 juillet 2022, nous avons entrepris de faire des tournées dans les différentes régions du pays pour présenter le mouvement, et nous commençons aujourd’hui par Bobo-Dioulasso”, a-t-il déclaré. Le message de Bobo-Dioulasso est claire, c’est un message de présentation, mais aussi de mobilisation de tous les acteurs qui se sentent prêts à œuvrer pour sortir le Burkina Faso de sa situation périlleuse qu’il traverse, toujours selon Boureima Ouédraogo, porte-parole du mouvement BUTS. Abdoulaye Barry, Secrétaire général de BUTS, lors de son allocution avec les militants de Bobo-Dioulasso en dioula (langue locale la plus parlée à Bobo-Dioulasso) estime que la situation du Burkina Faso demeure toujours précaire depuis l’indépendance du pays et que la situation sécuritaire aggrave encore plus cette précarité. “Après sept mois du pouvoir MPSR, nous constatons toujours que notre pays est dans le chao ; nous ne pouvons pas rester indifférents à cela. C’est pourquoi, main dans la main, nous devons nous battre pour redresser notre pays, car nous en avons qu’un”, va-t-il conclure. A noter que plusieurs responsables d’organisations de la société civile étaient présents à cette rencontre.

Aymeric KANI

Fermer le menu
id velit, Aliquam venenatis nec ut commodo Praesent