Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) : Don aux veuves, orphelins et jeunes filles déscolarisées

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a fait don de vivres, de machines à coudre, de bourses et kits scolaires aux veuves et orphelins de ses assurés. La cérémonie de remise du don d’une valeur de 7 millions de francs CFA, a eu lieu ce vendredi 04 décembre 2020 au Service de promotion des assurés sociaux de Bobo-Dioulasso.

Des machines à coudre pour les jeunes filles en fin de formation

Donner de l’espoir et de la joie de vivre ! C’est ainsi que l’objectif de ces dons estprésenté par le Directeur régional de la CNSS des Hauts-Bassins, Somda Cyriac P. Un geste qui vient à point nommé pour ces veuves et orphelins vivant dans des conditions difficiles ‘’que personne ne souhaite vivre”. Il s’agit de soulager leur peine et donner de l’espoir à ces élèves, ces jeunes filles et ces mamans qui en ont manifestement besoin, certaines venant chercher ces vivres dans un état de faiblesse physique visible. Pour Ali B. Koné, Directeur régional de l’action sociale des Hauts-Bassins, c’est une marque de solidarité à l’africaine qu’il convient de saluer et de suivre comme exemple. Cela, afin de mettre toutes les couches sociales sur les sentiers du développement et permettre à tous ces bénéficiaires de participer au progrès de la nation burkinabé. Mesurant toute la valeur et l’importance de ce geste à leur égard, Fatimata Barry, au nom des bénéficiaires, a traduit leur reconnaissance à leurs donateurs, en promettant de faire bon usage des kits qui leurs sont offerts en vue d’atteindre l’objectif visé à travers ces dons. Par sa voix, ces élèves et professionnelles de la couture en fin d’apprentissage ont souhaité que l’accompagnement qui leur est accordé soit toujours continue jusqu’à la fin des études et formations des jeunes bénéficiaires. Lesquels en ont vraiment besoin, n’ayant plus cet être cher à leurs côté pour les soutenir !

Une élève recevant son kit des mains du DR de la CNSS

Pour le Directeur régional de la CNSS, cela va en droite ligne des souhaits de la maison CNSS qui voudrait accompagner ces enfants au moins jusqu’à la classe de terminale, en fonction de la qualité de leurs rendements scolaires. Cette année, l’éducation post-primaire a été privilégiée par la Caisse en raison de la déperdition à ce maillon de l’éducation. Le but étant de relever le taux de scolarisation en milieu vulnérable ou défavorisé.

Une aide répartie sur quatre zones CNSS

La cérémonie de remise de ce vendredi a été présentée comme une première à trois composante par le Directeur régional de la CNSS : célébrer la sortie de la 37ème promotion des apprenantes du centre de formation de la CNSS dont les lauréates ont reçu chacune une machine à coudre, la remise des vivres aux assurés sociaux, et la remise de bourses et kits scolaires à des orphelins du régime géré par la CNSS. Conformément à la loi 015 du 11 mai 2006, le régime de sécurité sociale destinée à protéger les travailleurs, salariés et assimilés et leurs ayants droits, est complété par une action sociale et sanitaire (article 2), outre le service des pansions, des allocations et autres… C’est ainsi que depuis trois décennies, la formation professionnelle des jeunes filles déscolarisées constitue un cheval de bataille pour les services de la caisse. Et ce, dans le but de faciliter leur insertion socioprofessionnelle. Une vingtaine de ces jeunes filles est mise sur le marché de l’emploi chaque année, selon le Directeur régional de la CNSS Hauts-Bassins. Et en cinq ans, 70 de ces filles ont reçu leur certificat d’aptitude professionnelle en couture.

Pour les élèves orphelins, la remise gracieuse se compose de 50 bourses de 80 mille F CFA chacune et 50 kits scolaires d’une valeur de 20 mille fracs chacun. Ce qui fait un don d’une valeur nominale de 100 mille fracs CFA par élève. Pour les veuves qui reçoivent une assistance de la caisse, elles sont au nombre de cent à recevoir chacune un sac de vivre de 50 kilos. Il est à noter que ces différents dons sont répartis à différentes agences de la CNSS : Bobo-Dioulasso et ses environnants, Banfora, Diébougou et Gaoua. Des banques et établissements financiers de la place ont apporté leur contribution pour élargir le nombre des bénéficiaires de ces dons cette année.

Les bénéficiaires entourant leurs dons en compagnie des responsables et partenaires de la CNSS

 

Parrainée par le Directeur régional de la femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire des Hauts Bassins et par le Directeur Régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle des Hauts Bassins, la cérémonie de remise a été présidée par le Directeur régional de la CNSS en présence de nombreux invités et partenaires de la Caisse.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
eleifend dolor. odio consectetur Aenean dictum luctus risus sem,