Candidatures à l’élection présidentielle : La CENI passe à l’analyse des dossiers

La commission ad hoc de validation des candidatures à l’élection du président du Faso a entamé ses travaux ce 06 octobre 2020 à Ouagadougou. C’était en présence des candidats ou de leurs représentants mandatés.

Le début des travaux a été présidé par Newton Ahmed Barry, président de la CENI

Après la réception des dossiers de candidature à la fonction de président du Faso du 28 septembre au 02 octobre dernier, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) passe à l’analyse des candidatures. Le comité chargé de  la validation de ces candidatures a débuté ses travaux le 06 octobre 2020. Deux jours durant, il aura pour mission de s’assurer de la présence effective des documents requis pour les dossiers de candidature et de leur validité, ce, conformément aux critères définis par le Code électoral. Il s’agira notamment selon le président dudit comité, Newton Ahmed Barry par ailleurs président de la CENI, « d’appeler dossiers par dossier. Nous allons vérifier si le dossier est complet, si toutes les pièces y figurent et si toutes les pièces sont conformes et nous allons valider. Toutes les pièces sont importantes pour la validation des dossiers. Dès que nous finissons, nous faisons un rapport sans délai qui est adressé au Conseil Constitutionnelle selon la loi ». Il a aussi laissé entendre qu’à l’issue des travaux, la liste de tous les candidats qui peuvent participer aux élections conformément aux textes sera publiée. Et celui qui n’est pas satisfait peut interjeter recours auprès du Conseil constitutionnelle. Le comité, conformément au code électoral, est présidé par le président de la CENI.

Certains candidats étaient présents à l’ouverture des travaux

Il est composé de tous les candidats ou leurs représentants. Il est assisté d’un représentant du ministère en charge de l’administration du territoire et d’un représentant des services du Trésor public. Aussi, ce sont au total 23 dossiers de candidature à l’élection présidentielle qui ont été reçus par la CENI.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
diam vel, lectus accumsan elit. ultricies ut