Cartes d’électeurs de 2015 : Les explications de Newton Ahmed Barry

Selon le président de la CENI, Newton Ahmed Barry, «certaines personnes ont signalé ne pas retrouver leurs noms sur les listes électorales alors qu’elles disposent d’anciennes cartes. A la faveur de la révision du fichier électoral, certains électeurs se sont enrôlés à nouveau. Dès lors, la CENI supprime de sa base de données les inscriptions antérieures». Pour la CENI, l’ancienne carte n’est donc plus valide. D’où «le fait que toute personne se trouvant dans cette situation, et qui se présente au bureau de vote avec l’ancienne carte d’électeur, ne trouve son nom sur les listes».

Fermer le menu
diam id libero tempus elit. elementum neque. mattis consectetur id