Chambre de commerce d’industrie du Burkina : Le CESAG délocalisé à l’école burkinabè des affaires

La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), en partenariat avec le Centre africain des études supérieures en gestion (CESAG) ont officiellement lancé les programmes de formations du campus CESAG Burkina lors d’une cérémonie solennelle. Le 19 février 2021 à Ouagadougou.

Pour le DG de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina, ce partenariat entend tenir toutes ces promesses

C’est en  2018, à la faveur des festivités marquant les 70 ans d’existence de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso que l’institution consulaire a signé une convention de partenariat avec le Centre africain des études supérieures en gestion  (CESAG). Désormais, cette convention est concrétisée avec la délocalisation du Centre à l’école burkinabè des affaires (EBA). Pour le directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Issaka Kargougou, « l’ouverture du campus CESAG Burkina va permettre aux jeunes burkinabè diplômés de rester sur place et de bénéficier de la même formation à travers l’Ecole burkinabè des affaires (EBA) ».  Le partenariat avec le CESAG a permis à l’EBA de mettre en place pour l’année académique 2020-2021 deux Licences professionnelles. Il s’agit de la licence professionnelle en techniques comptables et financières et de la licence professionnelle en gestion des entreprises et autres organisations. L’Ecole burkinabé des affaires va également ouvrir en mars et septembre prochain deux programmes de masters spécialisés ; notamment le master supply chain et achats et le master en management des structures de santé.

Serge Bayala, Directeur du CESAG se félicite pour le lancement des activités de formation entre le CESAG et l’EBA

« Le CESAG dispose de plus de 17 filières qui seront déployées au fur et à mesure au sein de l’Ecole Burkinabé des affaires », a souligné le DG de la Chambre de commerce et d’industrie.  Pour le Directeur du CESAG, Professeur Serge Bayala, « c’est une communauté de plus de 1300 étudiants dans l’espace de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA)  que l’établissement offre désormais aux étudiants burkinabè ».

Un partenariat gagnant-gagnant

« Ce partenariat est bénéfique à bien des égards », selon le Directeur général de la Chambre de commerce. D’un coût financier plus allégé, il va soulager énormément les parents, ainsi que  les étudiants et faciliter un transfert de compétences entre le CESAG et l’EBA et vice-versa, tout en ayant accès à la même formation qu’à Dakar ou Abidjan qui a ouvert son campus  en 2019.

 

En outre, cette délocalisation du CESAG à l’EBA va offrir une possibilité de mobilité à l’étudiant qui, s’il le souhaite, pourrait faire un semestre à Ouagadougou et terminer son année académique à Dakar en profitant des mêmes formations initiales. Aussi, en tant qu’établissement public international, le CESAG a pour ambition de venir en appui aux structures du monde économique en général et en particulier à celui de la communauté de l’espace UEMOA. Avec des enseignants venant de Dakar et d’un peu partout, le campus CESAG Burkina se veut être un tremplin en matière de formation.

Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
nunc Lorem venenatis Donec libero libero consequat. eget massa dolor at Nullam