Championnat national d’athlétisme 2023 : Awa Zongo, la nouvelle révélation qui rêve d’Or

Le championnat national d’athlétisme des petites catégories (U16 et U18) s’est déroulé les 8 et 9 avril 2023 au stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso. Sur une note de satisfaction.

En délocalisant le championnat national d’athlétisme 2023 des petites catégories (U16 et U18) à Bobo-Dioulasso, la Fédération burkinabè d’athlétisme a tenu une fois de plus à honorer la cité faiseur de célébrités sportives. Mais bien plus, elle voulait s’offrir les moyens de dénicher de futurs champions. A cette occasion, il y en a bel et bien eu. Mais une parmi le lot force l’admiration. Il s’agit de Awa Zongo. Elève en classe de 3ème au Lycée Ouézzin Coulibaly de Bobo, la jeune athlète a brillé au 100 mètres (12,24s), au saut en longueur (5,40m), au lancé de poids (9,77m) et au 400 mètres relais. Fait inédit, sept records ont été enregistrés dans cette compétition dont quatre portent le nom de la nouvelle révélation de l’athlétisme. Selon le directeur technique de la fédération burkinabè d’athlétisme, Missiri Sawadogo, c’est la première fois que des performances jamais égalées sont enregistrées dans les championnats des petites catégories. «Ces compétitions ont regroupé pendant deux jours toutes les régions sportives avec 60 clubs, en dehors de deux régions sportives, Dori et la zone de Bogandé dans l’Est, pour des raisons de sécurité. Les athlètes ont produit des performances de haute qualité. Les minimes se sont mesurés dans six (06) épreuves par sexe tandis que les autres se sont mesurés dans seize (16) épreuves par sexe», a-t-il indiqué. Et le DTN de se réjouir en outre sur le niveau des performances enregistrées au cours de ces jeux. «Nous avons enregistré 7 records et Awa Zongo a battu à elle seule 4 records. Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits parce que ces performances ont été à la hauteur de nos attentes. Ce sont les meilleures performances qu’on n’a jamais réalisées depuis que la fédération existe», vante Missiri Sawadogo qui arbore un air optimiste quant aux prochains jeux africains. «Nous partons aux championnats U18 et U20 et à Tamalé avec la conviction de revenir avec de très bonnes performances et un meilleur classement», argue-t-il. Durant ces compétitions internationales, Awa Zongo pense pouvoir décrocher la médaille d’Or. Au total 250 athlètes des catégories U16 et U18 ont pris part au championnat national d’athlétisme 2023 à Bobo-Dioulasso. Qui, malgré les contraintes budgétaires, a pu se tenir à la grande satisfaction du Secrétaire général de la fédération d’athlétisme, Amadou Diallo.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
velit, adipiscing facilisis Praesent elementum felis mi, consectetur justo