Commune de Béréba : De nouveaux locaux pour le commissariat de Police

La commune de Béréba dans le cadre des appuis aux forces de défense et de sécurité a bénéficié de la part du Conseil régional des Hauts-Bassins, de nouveaux locaux pour abriter le détachement de la police nationale de la localité. L’inauguration de l’édifice a eu lieu samedi 30 janvier dernier sous le parrainage de Mossi Bondé, membre d’honneur de l’association pour le développement du département de Béréba et sous la présidence de Célestin Koussoubé, président du Conseil régional.

Le maire Zoubiessé Doyé remettant les clefs du nouveau commissariat au lieutenant Bado, commissaire du district de police de Béréba

Rêve devenu réalité pour certains ; engagement tenu pour d’autres ; joie pour tous. Le nouveau commissariat du district de police de Béréba  est fin prêt. Et tous étaient réunis ce jour 30 janvier dernier pour l’inauguration de ce qui fait aujourd’hui la fierté de la commune de Béréba. Projet réalisé par le Conseil régional.

Les motivations de la construction du joyau

Construis depuis 1995, l’ancien commissariat de police de la commune de Béréba dans la province du Tuy, était dans un état peu recommandable.  Au vu de cette situation, le Conseil régional des Hauts-Bassins a décidé, dans le cadre de son engagement à renforcer la sécurité des collectivités, d’offrir un nouveau bâtiment avec des installations modernes aux agents de police de Béréba. D’un coût de réalisation de 44.888.584 francs CFA, le joyau qui fait la fierté de toute la commune de Béréba comporte 8 pièces. Il est bâti sur une superficie de 1323m2 dont il occupe 300m2.

La satisfaction générale

Hiérarchie policière, autorités administratives, coutumières et population de Béréba, à tour de rôle, ont tenu chacune à prononcer des mots de remerciement à l’endroit du Conseil régional des Hauts-Bassins en particulier à son président, Boyo Jean Célestin Koussoubé.

Pour le lieutenant François Bado, commissaire du district de police de Béréba, «l’engagement du Conseil régional à accompagner les Forces de défense et de sécurité que nous sommes, témoigne de l’intérêt que l’institution accorde à nos missions régaliennes combien nobles et difficiles. A cet effet, je tiens a réitéré ma gratitude au président du Conseil régional et à tout son staff, au maire de la commune de Béréba et à tout son Conseil municipal qui, dans leur plan d’aménagement, ont bien voulu nous attribuer le terrain sur lequel nous sommes réunis ce matin».

Cependant, il déplore le manque de cachot, de toilettes externes, de garage et de clôture. Problèmes auxquels le Conseil régional tient à apporter solution très prochainement.

Aymeric KANI

Fermer le menu
elit. nunc dolor. commodo Aliquam dapibus accumsan pulvinar justo quis, leo. porta.