Commune de Diébougou : De l’eau potable pour les populations du réseau de Bapla 1

Les populations de Bapla 1 et de 06 villages rattachés à la commune de Diébougou, sont désormais bénéficiaires d’un système d’adduction d’eau potable multi-villages. La réception provisoire a été faite le jeudi 25 Juin 2020 par le maire de la commune de Diébougou.

D’un coût global de deux cent quatorze millions de francs CFA, le projet a été financé, selon la mairie de Diébougou, par la coopération décentralisée en occurrence le Comité de Jumelage Blalè-Kpakpara avec qui la commune entretient de très bons rapports. Pour ce projet, la contribution de la mairie s’élève à quarante millions de franc CFA, selon le maire, dont la recherche de financement n’a pas été chose aisée.«Nous avons été obligés de nous déplacer en Europe, et sur place nous avons marché comme ça se fait d’habitude de maison en maison avec nos partenaires. C’est ainsi que nous avons pu arracher de certains partenaires le financement de ce projet», a déclaré Alphonse Somda.

Des robinets au château d’eau en passant par les bornes fontaines, tous ont été visités par l’équipe du jour. Une satisfaction générale dans l’ensemble, selon le maire Alphonse Somda. «De façon globale, sur la qualité des infrastructures nous sommes satisfaits. Comme tous les travaux d’ailleurs, il y a eu de petites remarques que nous avons faites et qui vont certainement être corrigées. C’était tout un rêve pendant quelques années, de pouvoir donner de l’eau à cette partie de la commune qui en manque cruellement, parce que la gestion de la ressource en eau est un problème; cette partie notamment la zone de Lokodja, de Ségré, est très difficile en matière de forage. Toutes les fois qu’on fait un forage là-bas, c’est un problème, il aura fallu chercher une ressource quelque part et disponibiliser l’eau dans un château d’eau pour la distribuer à l’ensemble de ces villages, c’est vrai que ça pris un peu de temps, mais en tout cas, on est satisfait de la qualité des travaux que nous avons pu réceptionner ce matin», s’est t- il réjouit.

Les six villages bénéficiaires du projet sont: Moutori, Ségré, Lokodja, Kpakpara et partiellement les villages de Séoréguane et Bapla. Le réseau totalise 22 km, 20 bornes fontaines avec des branchements particuliers. «Actuellement, on est très content parce qu’on a de l’eau potable dans notre village. Je remercie le maire de Diébougou qui s’est battu pour nous livrer ces bornes fontaines. Que Dieu lui donne longue vie», s’est également réjouit Sié Kam, un bénéficiaire.

«Au paravent, on utilisait l’eau de pluie et celle des pompes. Souvent, les pompes tombent en panne. Aujourd’hui, on a des bornes fontaines. Nous sommes très heureuses de cette réalisation», apprécie Caroline Somé, un autre bénéficiaire.

BBZ

Fermer le menu
lectus dictum ut nunc mattis facilisis amet, libero id elit.