Commune de Kangala : Le village de Kotoura doté d’infrastructures sanitaires et éducatives

Le village de Kotoura dans la commune rurale de Kangala dispose de nouvelles infrastructures sanitaires et éducatives. La cérémonie d’inauguration de ces joyaux a eu lieu dimanche 30 mai 2021 en présence du ministre en charge de l’éducation nationale et du ministre de la santé.  

La population de Kotoura, dans la commune rurale de Kangala, était en fête le 30 mai dernier. Et pour cause, la localité vient de bénéficier de nouvelles infrastructures socio- éducatives. Il s’agit d’un bâtiment flambant neuf au profit du Centre de santé et de promotion sociale (CSPS), de deux salles de classe et d’un bureau pour le directeur qui donnent lieu à l’école primaire “C”  et de trois salles de classe complémentaires pour le Collège d’enseignement général (CEG) désormais érigé en Lycée.

Le coût global des infrastructures est estimé à environ 50 millions de FCFA. Elles ont été réalisées par le Conseil régional des Hauts- Bassins et le Secrétariat permanent des Engagements nationaux. Le maire de la commune de Kangala, Guezouma Traoré a indiqué que le CSPS de Kotoura est le premier de la commune qui existe depuis 1962.

« Le bâtiment était devenu vétuste et étroit pour la population. La situation était identique avec les effectifs pléthoriques au niveau des écoles primaires », a révélé le maire selon qui, tout ceci relève désormais du passé depuis que ces infrastructures ont vu le jour. Tout en saluant les efforts du gouvernement en termes de réalisations dans sa commune, Guezouma Traoré a sollicité toutefois la construction d’un Centre médical, d’une maison des jeunes et aussi la construction de la Circonscription d’éducation de base de Kangala qui, actuellement, se trouve dans un bâtiment d’emprunt.

Un Centre médical d’ici à 2025

La construction d’infrastructures sanitaires et éducatives au profit du village de Kotoura s’inscrit dans la politique sanitaire nationale et dans la politique nationale de l’éducation qui est” d’asseoir l’économie du savoir et de bâtir l’école de demain”. Elle vise non seulement à garantir l’accès des soins de qualité de qualité aux populations, mais à aussi à garantir l’accès  des populations à l’éducation.

Le CSPS de Kotoura a été mis en service il y a presque 60 ans. Selon le ministre de la Santé, Charlemagne Ouédraogo par ailleurs parrain de la cérémonie, il était donc nécessaire de construire de nouvelles infrastructures afin de permettre la continuité de l’offre de soins.

Il s’engage à accompagner la commune de Kangala afin de lui permettre de disposer d’un Centre médical répondant aux normes sanitaires d’ici la fin du mandat de Roch Kaboré. Le ministre de l’Education nationale, Stanislas Ouaro a pour sa part, fait savoir que le gouvernement actuel consent d’énormes efforts pour l’éducation, mais pour lui, cela doit s’accompagner du mécénat.

C’est pourquoi il a salué cette contribution du Conseil régional des Hauts-Bassins et du Secrétariat permanent des Engagements nationaux dont 70 % des investissements vont en faveur du système éducatif.

« Je ne suis pas spécialiste du bâtiment mais…

Répondant à une question des hommes de media sur la qualité des infrastructures, le ministre en charge de l’éducation a ajouté : « Je souhaite que la qualité soit rassurante. Je ne suis pas un spécialiste du bâtiment, mais nous avons édicté des normes de construction des infrastructures éducatives.

Et lorsque ces infrastructures se font avec un suivi de structures de contrôle, il faut qu’on travaille à éviter le laxisme et appliquer les sanctions ». Le directeur de cabinet du président du Faso, Saidou Zagré, ces infrastructures ont été réalisées  suivant le programme présidentiel du chef de l’État.

Il a exhorté les populations de Kotoura à un bon usage des infrastructures qui leur sont offertes tout en promettant que  les réalisations vont se poursuivre afin de normaliser l’école “C”.

C’est désormais le lycée Issa Dominique Konaté de Kotoura

Lors de la cérémonie d’inauguration l’Association pour le développement de Kotoura (ADKA) a souhaité que le lycée soit baptisé au nom de Issa Dominique Konaté.

Selon Siaka Prospère Traoré, porte-parole de l’association, cela vise à saluer l’excellent parcours de ce fils du village qui a occupé de hautes responsabilités dans notre pays et à l’international et actuellement Conseiller spécial du chef de l’Etat.

Il fait partie de la première promotion de l’école primaire de Kotoura ouverte en 1959, et est présenté comme un modèle pour les élèves et sa communauté. Issa Dominique Konaté, à l’image de sa promotion, a appris à écrire avec du charbon sur des calebasses.

Trois ministres à Kotoura

La cérémonie d’inauguration d’infrastructures éducatives et sanitaires a réuni de hautes personnalités du pays au nombre desquels le ministre en charge de l’Education nationale, Pr Stanislas Ouaro, le ministre de la Santé Charlemagne Ouédraogo, la ministre déléguée chargée de l’Innovation, Maminata Traoré/ Coulibaly, le Vice-président de l’Assemblée nationale, Nestor Bassière, et le directeur de cabinet du président du Faso, Saidou Zagré. De mémoire, c’est la première fois  que le village enregistre autant de personnalités.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
massa diam Phasellus mi, Curabitur Sed Nullam tristique Aenean libero