Congo Eliel Carmen : « En entreprenariat, fixez-vous des objectifs »

Congo Eliel Carmen est une jeune dame passionnée de l’esthétique. Titulaire d’un BTS en réseaux et systèmes informatiques obtenu en Algérie et d’un diplôme d’ingénieur en réseaux et télécommunications obtenu au Maroc, elle a décidé après son cursus universitaire de pousser sa passion et de réaliser son rêve. Ce qui lui a valu de créer son complexe de beauté, composé pour le moment d’un panel Maquillage « ELyCa BEAUTY », et d’un panel Onglerie semi-permanente « ELyCa NAILS ». Suivez son parcours !

« Fais ce que tu aimes et tu n’auras à travailler aucun jour de ta vie »

Congo Eliel Carmen s’est lancée depuis plus de trois ans dans son métier de rêve, être aux petits soins de ses clients. Avec son talent, elle accompagne ses clients dans leur mise en beauté pour leurs différents événements et cérémonies, ou encore pour juste se sentir encore plus belle. Passionnée depuis toute petite de l’esthétique, la jeune esthéticienne est arrivée dans ce milieu après son cursus universitaire. Elle confie : « J’ai toujours aimé ce qui à trait à la beauté, au point où ça paraissait trop tôt par rapport à mon jeune âge pour mes parents. Depuis petite, je piquais de temps en temps à maman ses bricoles de beauté ; ce qui l’énervait un peu, mais bon (rires). En grandissant, j’ai donc commencé à mettre de côté un peu d’argent qu’on me donnait. De petites sommes, mais qui me permettaient d’acheter de quoi me rendre assez jolie.  Après l’obtention de mon baccalauréat en 2014, j’ai voulu embrasser des études dans le domaine de l’esthétique, mais les parents ne trouvant pas le domaine porteur d’avenir, je me suis orientée vers des études en informatique, niveau ingénieur. À la suite de cela, j’ai pensé, avec l’encouragement d’une partie de mon entourage, pourquoi ne pas faire d’une pierre deux coups ? Faire ce qui me plaît et donner l’occasion à d’autres personnes de profiter de mon savoir-faire en tant qu’autodidacte. Je décide donc à mon retour de vacances au Maroc de suivre une formation professionnelle en onglerie. Question d’aller petit à petit vers la mise en place d’un complexe de Beauté. Une fois rentrée de mes études en décembre 2020, je me suis attelée à faire connaître mon entreprise et à la faire valoir». Elle a officiellement commencé en septembre 2019 par la 1ère session de formation Make-up de ELYCA BEAUTY.

 

« J’ambitionne me former en plusieurs autres aspects de l’esthétique »

Mais tout d’abord, ELYCA COMPLEX a été créé en mai 2017. Dans un premier temps avec ELYCA CLOTHES qui faisait d’abord dans la personnalisation de T-shirts avec du pagne wax, et la confection de vêtements prêt-à-porter mixage de pagne (wax, kokodunda, bogolan…) et autres T-shirts. Ensuite, avec ELYCA BEAUTY qui existe depuis la même période (2017), mais a été officiellement présentée en septembre 2019. Et enfin avec ELYCA NAILS qui existe depuis décembre 2020. La vie entrepreneuriale féminine au Burkina Faso pour Carmen, n’est jamais facile. Car selon elle, « Chaque jour naît avec de nouvelles difficultés, de nouveaux challenges à relever. Le fait d’être dans le domaine de la beauté, certaines personnes voient en toi la recherche de gain facile, vu que c’est la tendance en ce moment. Tout en oubliant que les motivations, ambitions, idées, savoir-faire et expériences sont différents d’une personne à une autre ». En plus de cela, elle évoque le manque de visibilité et sa longue absence au pays qui ne jouent pas à sa faveur. Mais qu’à cela tienne, l’ambition de Carmen est de progresser vers la concrétisation de l’idée du Complexe. Et se former en plusieurs autres aspects de l’esthétique, pour toujours mieux satisfaire la clientèle. Elle invite ses sœurs à trouver comme elle, ce qu’elles aiment faire, ce dans quoi elles sont le plus à leur aise, se donner les moyens d’y arriver et le faire bien. « Surtout fixez-vous des objectifs et trouvez-vous la plus belle des motivations possibles. Enfin, croyez en vous mêmes», dit-elle.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
risus. accumsan sit quis, dapibus Aliquam felis risus dictum quis facilisis