Conseil régional des Hauts-Bassins : «190 millions FCFA seront affectés à la sécurité»

La quatrième session ordinaire 2021 du Conseil régional des Hauts-Bassins a lieu les 8 et 9 novembre. Treize points sont à l’ordre du jour, entre autres l’examen du Budget primitif gestion 2022.

La présente session du Conseil régional des Hauts-Bassins est beaucoup consacrée sur le budget primitif de l’année 2022.  Le budget est la traduction financière des activités à mener au cours d’une année. Par conséquent, son examen et son vote constituent une activité importante car c’est à travers le budget que sont exécutés les projets de développement de la région au cours de l’année en question. Le budget primitif 2022 s’élève  à 1,260 milliard de francs CFA. La réalisation des investissements est prévue à hauteur de 670 millions de francs CFA.

Selon Célestin Koussoubé, président du Conseil régional des Hauts-Bassins, «cette année, nous avons mis l’accent sur la sécurité car notre zone est fortement menacée par l’insécurité. Nous allons affecter 190.000.000 F CFA à la sécurité en construisant un commissariat moderne pour l’arrondissement 2 de la commune de Bobo. Le Conseil régional va voter un budget pour clôturer le commissariat de Béréba et terminer les travaux de construction du commissariat de Karangasso Vigué. Comme vous le constatez, nous allons aménager les locaux de l’administration du Conseil régional pour mettre à la disposition du personnel ». «Les deux grands chapitres concernés par le budget sont l’éducation et l’eau potable. Nous allons voter  près de 67 millions pour construire des salles de classe, offrir des mobiliers scolaires et électrifier des Collèges d’enseignement général.

En ce qui concerne  l’eau, nous avons prévu près de 70 millions pour réaliser des forages », a laissé entendre le président du conseil régional des Hauts-Bassins. « Le budget est assez équilibré, nous sommes en fin de mandat et nous voulons faire la gestion correctement pour que l’équipe qui viendra nous remplacer, puisse s’installer sereinement pour conduire les affaires de la région », a conclu Célestin Koussoubé.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
id, elit. nunc leo tempus leo. odio nec dolor. commodo libero non