Coopération sino-burkinabè : Du matériel sportif pour la Fédération burkinabè de Kungfu-Wushu

Le jeudi 31 août 2023, l’ambassade de la République populaire de Chine a procédé à la remise de cents tenues de Kung-Fu à la Fédération burkinabè de Kungfu-Wushu à l’occasion de l’arrivée d’une délégation de la Mairie d’une commune de la ville de Zhengzhou à Ouagadougou.

Les villes de Zhengzhou en Chine et de Ouagadougou au Burkina Faso ont établi officiellement des relations de jumelage en novembre 2021. Une délégation de la municipalité de Ouagadougou a été invitée à assister à la troisième conférence sur le commerce électronique transfrontalier qui s’est tenue à Zhengzhou en Chine. La ville de Zhengzhou a également envoyé une délégation d’échange culturel à Ouagadougou et a offert deux spectacles de démonstration de kungfu qui a été bien accueillie par les habitants locaux. Présente à Ouagadougou dans le cadre du renforcement des relations de jumelage, des responsables de la ville de Zhengzhou ont profité de leur séjour au Burkina Faso pour remettre du matériel sportif à la Fédération burkinabè de Kungfu-Wushu.

L’éclat de la cérémonie a été rehaussé par le présence effective de l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Lu Shan. La directrice ajointe du Comité permanent de l’Assemblée populaire de la municipalité de Zhengzhou, CAI Hong, est très heureuse d’avoir l’opportunité de rencontrer tous les amis la Fédération Kungfu Wushu pour resserrer les liens d’amitié.

En rappel, Zhengzhou est l’une des huit anciennes capitales de Chine et membre de l’Alliance mondiale des villes historiques. Elle a une longue histoire et une culture splendide. Elle a une histoire de 3 600 ans et jouit de la réputation de « l’origine de la civilisation chinoise et la capitale de Kung Fu». Il existe des paysages culturels et naturels tels que les Monuments historiques de Dengfeng au « centre du ciel et de la terre », classés au patrimoine culturel mondial, les ruines de la dynastie Yin et la montagne Zhongyue Songshan.

Le célèbre Temple Shaolin est la «Salle ancestrale Zen» du bouddhisme chinois Han et le berceau des arts martiaux Shaolin. On dit toujours que « le Kung Fu du monde vient de Shaolin, et le Kung Fu de Shaolin est le meilleur du monde”. Cette année marque le cinquième anniversaire de la reprise des relations diplomatiques entre la Chine et le Burkina Faso. « La visite de notre délégation vise à renforcer davantage les échanges amicaux entre Zhengzhou et Ouagadougou, notamment dans le domaine des arts martiaux. J’espère que les échanges d’arts martiaux deviendront une plateforme pour améliorer notre compréhension mutuelle et solidarité. Enfin, j’attends avec impatience que le président de la Fédération visite Zhengzhou à un moment opportun ! Je souhaite que l’amitié entre les habitants de Zhengzhou et de Ouagadougou dure toujours ! », a relevé CAI Hong, directrice ajointe du Comité permanent de l’Assemblée populaire de la municipalité de Zhengzhou.

Au nom de la Fédération burkinabé de Kungfu-Wushu, son président Jean Conseibo a souhaité une cordiale et amicale bienvenue à la délégation de la ville de Zhengzhou. Et exprimé toute sa gratitude à l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Lu Shan. Il a adressé aussi ses sincères remerciements à tous ceux qui ont travaillé d’arrache-pied pour la consolidation de l’amitié grandissante entre les villes de Zhengzhou et de Ouagadougou. « Quatre pratiquants membres de la Fédération sont actuellement au temple de shaoling pour un stage de deux mois. Cela permettra à la Fédération d’accroître ses compétences techniques pour l’épanouissement du Wushu au Burkina Faso », a indiqué Jean Conseibo. La Fédération a traduit toute sa reconnaissance et ses remerciements pour le don et la remise des cents tenues de Kung-Fu qui symbolise le renforcement de l’amitié entre la ville de Zhengzhou et celle de Ouagadougou.

Jules TIENDREBEOGO

Fermer le menu
Sed Aliquam tristique adipiscing libero. quis,