Crise dans le parti de Kadré : « On ne partira pas », Boubacar Diallo

Le président du Mouvement Agir Ensemble pour le Burkina Faso, Boubacar Diallo, a animé une conférence de presse ce 31 mars 2021 à Ouagadougou. Elle a pour but de faire le point sur les récents mouvements d’humeur au sein du parti.

«Agir ensemble va bien, tout parti qui grandit rencontre forcément des difficultés », dixit Boubacar Diallo président du parti

Suite à la première session du Conseil exécutif national élargi aux secrétaires généraux des sections provinciales, tenu le 27 février 2021, il est ressorti que certains cadres du parti se sont rendus coupables de manquements graves à ses textes. Autres griefs qui leur sont reprochés : des atteintes à l’honneur et aux intérêts du parti dans le but de le discréditer. Selon le président Boubacar Diallo, des sanctions ont étés prises à leur encontre. Il s’agit notamment d’une suspension de 9 à 12 mois pour les fautifs. Pour Boubacar Diallo, il est plus question de sanction pédagogique que punitives. «Toutes les sanctions ont été prises dans la transparence et ont été largement approuvées par les participants à la dite session», soutient-il. Quand à la revendication de certains militants qui demandent la démission du président, celui-ci répond qu’il n’en est rien. « On ne partira pas. Qu’ils utilisent des voies légales, règlementaires. Un départ suit des procédures». Selon le président, les difficultés rencontrées actuellement résultent d’options divergentes qui concourent à alimenter la maturité du parti. Toutefois, lors de cette rencontre avec la presse, quelques militants ont traduits leurs mécontentement en tentant de boycotter la dite conférence de presse. En outre, le parti de Kadré Désire Ouédraogo a réaffirme son appartenance au Chef de file de l’opposition politique (CFOP), et se fera solidaire de ses actions et activités. Aussi, Agir Ensemble ne ménagera aucun effort pour la réalisation de la réconciliation nationale à laquelle il est particulièrement attaché du fait que c’est une exigence du peuple.

Awa Cécile BANGARE

Fermer le menu
efficitur. consequat. porta. risus lectus vulputate, adipiscing justo et, commodo libero.