Droit au logement : Une nouvelle faîtière voit le jour à Bobo

Des militants associatifs pour le droit au logement ont tenu une Assemblée générale, ce dimanche 14 février à Belleville (secteur 21) de Bobo-Dioulasso. Objectif : la mise en place d’une faîtière visant à fédérer les luttes pour le droit au logement dans la citée de Sya.

Les nombreux participants ont eu droit à un enseignement sur la défense de leurs droits au logement

Pour être plus conforme au droit des populations au logement, il ne faut plus dire « Zone non lotie », mais « Zone hors loti ». Le terme « habitats spontanés » doit également être bani, parce que tous les Burkinabés ont les mêmes droits au logement. Ce changement terminologique, c’est l’association MSP DROL qui souhaite l’apporter à travers son président Seydou Traoré. Ce leader associatif qui se consacre au droit au logement depuis des années, est l’un des principaux animateurs de l’Assemblée générale tenue ce dimanche à Belle-Ville dans l’arrondissement 7 de Bobo. A ses côtés, des dizaines de militants dont Abdoul Karim Ouédraogo, président de l’Association des résidents des zones hors lotis de Bobo-Dioulaso (AREZOHL-Bobo), Traoré Moussa, de l’AJUDK Bobo. Tous, des membres et dirigeants d’organisations de défense du droit au logement, principalement dans ces zones qui souffrent encore de reconnaissance officielle et subissant de ce fait des difficultés d’installation face à l’autorité des maires d’arrondissement. Le but de l’assemblée générale de ce dimanche 14 février 2021 a été detravailler à la mise en place d’une association faîtière de toutes celles qui luttent pour la même cause : le droit au logement et les difficultés liées à la question foncière de façon générale.

L’initiative est la suite logique d’une rencontre entre ces différents acteurs associatifs et l’actuel ministre en charge de l’urbanisme qui les a rencontrés récemment à Ouagadougou. Le ministre Bénéwendé S. Sankara souhaite traiter avec des faitières regroupant les mêmes préoccupations de ces nombreux organismes de la société civile.

Ils espèrent ainsi être plus efficaces dans la poursuite de leurs objectifs dont : la bonne gouvernance dans la gestion des lotissements, la promotion d’un environnement sain dans la gestion des lotissements. L’Assemblée générale a aussi servi de cadre de présentation du BA BA du droit au logement.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
neque. libero ipsum commodo sit pulvinar mattis Sed massa efficitur.