Fonds de solidarité pour les projets innovants : Un logiciel pour mieux gérer les bibliothèques

Le projet FSPI 2020-09 (Fonds de solidarité pour les projets innovants, les sociétés civiles, la francophonie et le développement humain) a procédé ce jeudi 10 décembre 2020 à l’Institut français de Bobo-Dioulasso, à la remise d’attestations aux apprenants de l’exploitation d’un logiciel PMB qui permettra d’administrer les bibliothèques et les médiathèques.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

La remise symbolique de ces attestations aux apprenants marque la fin de leur formation qui a duré une semaine. Le FSPI 2020-09 s’inscrit dans la continuité de ses actions, en proposant de nouvelles dimensions liées aux innovations pédagogiques et  en les étendant à la région des Hauts-Bassins. L’objectif principal du FSPI 2020-09 est la «Construction d’un écosystème éducatif innovant au Burkina Faso ». Il sera également question de dispenser des formations certifiées des élèves et enseignants.

La finalité de ce projet est de contribuer au renforcement d’un écosystème éducatif innovant, à travers la formation initiale et continue du corps enseignant en appuyant les structures de formation des maitres, les ENEP. De par une modernisation des stratégies d’enseignement-apprentissage, il propose de travailler sur une approche didactique plus proche des besoins réels des élèves. Il vise à consolider les capacités pédagogiques et professionnelles des enseignants.

Les composantes du projet 

Appuyer le déploiement d’un enseignement de qualité certifié dans les ENEP, soutenir l’apprentissage du français des jeunes adultes diplômés dans un cursus franco-arabe en situation de précarité professionnelle et enfin développer une offre numérique de formation continue pour les enseignants de la région des Hauts-Bassins dans deux lieux innovants. La jeunesse est la cible principale du projet. Le chef de projet FSPI, Tidiane Ferdinand Keïta affirme que l’intérêt de ce projet est multiple. « D’abord, il y a l’appui que nous apportons à nos partenaires dans le cadre de l’éducation. C’est également pour apporter un appui pédagogique au formateur de l’ENEP et du complexe AS-Salam ». Quant au formateur, Pascal Betscen, «la formation avait 2 axes, l’approfondissement des techniques de l’utilisation du logiciel PMB qui va permettre une meilleure gestion et la mise en place prochaine du portail collectif qui va montrer à la population l’étendue du fond et présenter les activités de la médiathèque ». Vincent Millogo,  responsable de la médiathèque de l’Institut français de Bobo, dit être satisfait de la formation. « Nous avons eu au paravent une première formation qui nous a mis l’eau à la bouche. La formation d’aujourd’hui va faciliter nos travaux de tous les jours, parce que nous pouvons maintenant déceler les incohérences de la base de nos données », confirme-t-il.

Casimir Seyram KAVEGUE/Stagiaire

Fermer le menu
libero ut eleifend dolor fringilla nunc lectus commodo justo nec