Ecole nationale de santé publique de Bobo : La première promotion des IDE célèbre ses 25 ans de carrière

La première promotion des Infirmiers diplômés d’Etat (IDE 1992- 1995) de l’Ecole nationale de santé publique ENSP de Bobo-Dioulasso a célébré son jubilé d’argent samedi 30 janvier 2021. Un anniversaire placé sous le sceau des retrouvailles.

Le maire de la commune de Bobo- Dioulasso, Bourahima Sanou posant avec ses filleuls pour la postérité

Le 28 décembre 1995, après 3 années de formation la première promotion des Infirmiers diplômés d’Etat IDE est sortie de l’ENSP de Bobo-Dioulasso. Baptisée du nom du pharmacien « Docteur André K. Kambou », La promotion a eu pour parrain El Hadj Djanguinaba Barro, opérateur économique de la ville de Bobo-Dioulasso. Après 25 ans de carrière dans la fonction publique donc au service des populations, la promotion a décidé de célébrer son jubilé d’argent. Un anniversaire placé sous le sceau des retrouvailles. Pour le  président du comité d’organisation Cyprien Evariste Bouda aujourd’hui Attaché de santé au CMA de Dafra, cette célébration est une halte pour se remémorer du passé et de promouvoir une collaboration socio-professionnelle à travers un partage d’expériences.

Cyprien Evariste Bouda, président du comité d’organisation du jubilé

« Ce jubilé est une occasion pour nous de raffermir d’avantage nos liens de solidarité et de fraternité et de témoigner notre gratitude envers nos moniteurs et enseignants », a-t-il ajouté non sans avoir rendu un hommage a  tout ceux qui ont contribué à la réussite de l’évènement.

L’histoire d’un anniversaire

Pour la petite histoire, c’est à partir du 02 juin 2017, qu’une plateforme de collaboration a été créée sur les réseaux sociaux et a pu regrouper une cinquantaine d’éléments de la promotion. Puis le 30 novembre 2019, une autre plateforme plus fonctionnelle voit le jour. Elle permet à la promotion d’échanger quotidiennement. Pour d’avantage renforcer les liens sociaux, une caisse de solidarité a été ensuite mise en place. Vient ensuite l’idée de commémorer les 25 ans de carrière. Parrain de l’évènement, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou a félicité ses filleuls pour leur contribution à la construction du pays notamment à travers la prise en charge des patients. « 25 ans au service de la nation, vous l’avez fait. Et en décidant de vous retrouver dans la même école et sur les mêmes tables bancs que vous avez quitté il y a 25 ans, vous traduisez des valeurs de solidarité, de cohésion sociale et de partage d’expériences», s’est adressé Bourahima Sanou à la première promotion des IDE de l’ENSP. Aussi, a-t- il souhaité que la flamme de la collaboration entre la promotion puisse s’intensifier de sorte à inspirer d’autres.

Vers la mise en place d’une amicale

La commémoration de ce 25ème  anniversaire a été aussi l’occasion pour la promotion de rendre une visite de courtoisie à son parrain, El hadj Djanguinaba Barro. Une opération de don de sang et une conférence publique sur la « place de la conscience professionnelle dans la prise en charge infirmière des patients », sont autant d’activités inscrits au programme. Selon le conférencier du jour, Nazidouma Bognini,  la conscience professionnelle a pratiquement «foutu le camp » dans la prise en charge des patients. D’une génération à une autre l’on se renvoie la responsabilité. Mais c’est surtout la nouvelle génération des infirmiers qui est régulièrement pointé du doigt. Cyprien Evariste Bouda et ses promotionnaires comptent accentuer la sensibilisation à l’effet de restaurer les valeurs qui caractérisent la profession infirmière. C’est pourquoi au sortir de cette célébration ils ont pris l’engagement d’agir désormais au sein d’un cadre formel à travers la mise en place d’une amicale.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
Phasellus nec mi, dolor. ultricies ut commodo elementum