Ecole nationale des Eaux et Forêts : 464 nouveaux agents prêts à protéger l’environnement

La cérémonie de sortie de la 60e promotion des élèves de l’ENEF a eu lieu le vendredi 9 octobre à Dindéresso. Elle a été présidée par Nestor Batio Bassière, ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement Climatique.

Port symbolique des épaulettes

Après 2 années de formation, ce sont au total 464 agents qui  sortent outillés dans le domaine de la foresterie pour les uns et de l’environnement pour les autres, dont 40 cadres supérieurs, 14 inspecteurs de l’environnement et 26 inspecteurs des eaux et forêts ; 102 cadres d’encadrement dont 34 Techniciens supérieurs de l’environnement et 67 contrôleurs des Eaux et forêts ; 316 agents d’exécution dont 14 en environnement et 302 en foresterie, parmi eux, une Togolaises et trois Nigériens.

Les officiels à la cérémonie de sortie de la 60e promotion de l’ENEF

La cérémonie est placée sous le thème ¨  Préservation de l’environnement dans un contexte d’insécurité : une priorité au cœur des engagements et défis  nationaux ¨. Pour le ministre Nestor Batio Bassière, « ce thème nous interpelle à plusieurs titres car la dégradation de la situation sécuritaire au Burkina Faso depuis 2016 menace sérieusement le secteur de l’environnement avec l’installation de groupes terroristes dans certaines de nos aires classées ». « L’insécurité grandissante touche particulièrement les milieux ruraux, où 80% de la population active dépend du pastoralisme et de l’agropastoralisme  comme seul moyen d’existence et dont le support essentiel reste naturellement l’environnement et les ressources naturelles.

2- Les élèves de la 60e promotion prêts à préserver l’environnement

Ces nouveaux agents viennent renforcer l’effectif qui existe déjà sur le terrain pour la protection de l’environnement », a t- il ajouté. ‘’Innovation’’ est le nom de baptême de la 60e promotion des eaux et forêts. Malgré le contexte difficile marqué par l’insécurité et plus récemment la pandémie à coronavirus, la présente promotion enregistre un taux de succès de 99, 78%. Selon Nebila Paulin Bationo, délégué de la promotion, «la formation reçue durant les deux années, nous a permis d’acquérir de nouvelles compétences tant sur le plan intellectuel, physique que social. Par conséquent, nous nous engageons à défendre les ressources environnementales, forestières, fauniques et piscicoles de nos différents pays, même au prix du sacrifice suprême ». Par ailleurs, il a soumis un certain nombre de doléances relatives au renforcement des capacités opérationnelles, la dotation complète et régulière des stagiaires forestiers en effets d’habillement, l’ouverture de cycles de spécialisations dans les domaines de foresterie, de la faune et de la gestion des aspects environnementaux, et l’amélioration des conditions de vie, de travail et les moyens de sécurisation des élèves. La cérémonie a été marquée par le port symbolique de galons aux élèves, la remise de lettres de félicitation à certains membres de l’administration de l’ENEF et la remise de diplômes aux majors de promotions.

Ben Alassane DAO

Alatevi Elise GAGBA

Fermer le menu
ut Aliquam ipsum Praesent sed libero sem,