Education : Recrutement de nouveaux élèves

Conformément aux instructions de la note de service numéro 2020-002/CB/ARRDT n°7/M/SG en date du 11 septembre 2020, le recrutement des nouveaux élèves de la classe du cours préparatoire première année (CP1) dans toutes les écoles de la commune de Bobo-Dioulasso a eu lieu ce lundi 14 septembre 2020. Le point à l’école primaire publique de Colsama E où nous y étions.

 

Présidé par le conseiller municipal Hassane Ouédraogo, représentant l’administration municipale de la mairie de l’arrondissement 7, ce recrutement a débuté à Colsama d’abord par l’explication des conditions de recrutement des nouveaux élèves. La priorité est réservée aux enfants de 9 ans puis les enfants nés en 2012, 2013 et 2014. Pour ceux nés en 2014, ils complèteront l’effectif au cas où celui-ci n’est pas atteint. Ce lundi matin des parents sont présents pour inscrire leurs enfants. « Nous avons fait des communiqués sur la date du recrutement pour que les parents puissent inscrire leurs enfants au moment opportun. Nous avons également engagé des crieurs publics pour faire passer le message dans les quartiers pour éviter que des parents d’enfants disent qu’ils n’ont pas reçu l’information », a indiqué M. Ouédraogo.

En ce qui concerne la pandémie du COVID 19, il a ajouté que les parents et éducateurs doivent s’entraider pour que les enfants soient à l’abri de cette maladie. La cotisation de l’Association des Parents d’Elèves (APE) qui s’élève à six mille francs (6000 FCFA) dans ladite école est versée par le parent de chaque enfant recruté devant une commission de recrutement composée d’un président, d’un secrétaire général, d’un représentant du personnel de l’école, des partenaires sociaux (APE, AME, COGES, syndicats) et d’un agent de santé. Le nombre d’élèves qui devraient être recrutés est de 90 élèves pour la classe de CP1. Mais, à l’issue de ce premier jour de recrutement, la commission a pu recruter quarante enfants dont 19 filles et 21 garçons. Ainsi, a-t-elle instruit le directeur de l’école, Mamadou BIRGUI de procéder au complément d’effectif à la rentrée pédagogique, c’est-à-dire en octobre 2020. Cependant, la commission a déploré la situation d’enfants n’ayant aucun acte de naissance encore moins de déclaration de naissance.

Augustine Etiéna KANTIONO

Jérôme HIEN/stagiaires   

Conformément aux instructions de la note de service numéro 2020-002/CB/ARRDT n°7/M/SG en date du 11 septembre 2020, le recrutement des nouveaux élèves de la classe du cours préparatoire première année (CP1) dans toutes les écoles de la commune de Bobo-Dioulasso a eu lieu ce lundi 14 septembre 2020. Le point à l’école primaire publique de Colsama E où nous y étions.

Hassane Ouédraogo, le président de la commission du recrutement

Présidé par le conseiller municipal Hassane Ouédraogo, représentant l’administration municipale de la mairie de l’arrondissement 7, ce recrutement a débuté à Colsama d’abord par l’explication des conditions de recrutement des nouveaux élèves. La priorité est réservée aux enfants de 9 ans puis les enfants nés en 2012, 2013 et 2014. Pour ceux nés en 2014, ils complèteront l’effectif au cas où celui-ci n’est pas atteint. Ce lundi matin des parents sont présents pour inscrire leurs enfants. « Nous avons fait des communiqués sur la date du recrutement pour que les parents puissent inscrire leurs enfants au moment opportun. Nous avons également engagé des crieurs publics pour faire passer le message dans les quartiers pour éviter que des parents d’enfants disent qu’ils n’ont pas reçu l’information », a indiqué M. Ouédraogo.

En ce qui concerne la pandémie du COVID 19, il a ajouté que les parents et éducateurs doivent s’entraider pour que les enfants soient à l’abri de cette maladie. La cotisation de l’Association des Parents d’Elèves (APE) qui s’élève à six mille francs (6000 FCFA) dans ladite école est versée par le parent de chaque enfant recruté devant une commission de recrutement composée d’un président, d’un secrétaire général, d’un représentant du personnel de l’école, des partenaires sociaux (APE, AME, COGES, syndicats) et d’un agent de santé. Le nombre d’élèves qui devraient être recrutés est de 90 élèves pour la classe de CP1. Mais, à l’issue de ce premier jour de recrutement, la commission a pu recruter quarante enfants dont 19 filles et 21 garçons. Ainsi, a-t-elle instruit le directeur de l’école, Mamadou Birgui de procéder au complément d’effectif à la rentrée pédagogique, c’est-à-dire en octobre 2020. Cependant, la commission a déploré la situation d’enfants n’ayant aucun acte de naissance encore moins de déclaration de naissance.

Augustine Etiéna KANTIONO

Jérôme HIEN/Stagiaires   

Fermer le menu
velit, non eleifend felis accumsan elit. vel, odio nunc consectetur