Election consulaire 2021 dans l’Ouest : « On ne change pas une équipe qui gagne »

Ce lundi 1er novembre 2021, dans le cadre des élections consulaires 2021, des opérateurs économiques de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Sud-Ouest et des Hauts-Bassins se sont retrouvés à Bobo-Dioulasso pour choisir leur candidat. Unanimement, ils retiennent Mahamady Sawadogo, le président sortant.

Initiée par l’Alliance pour le Renouveau Consulaire (ARC), la rencontre de Bobo-Dioulasso a réuni les 4 régions du grand Ouest. Ce sont les régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Sud-Ouest et des Hauts-Bassins. Un seul message a retenu l’attention des participants venus de ces localités. Des élections consulaires transparentes, paisibles et dans la cohésion. Al Hassan Siénou, vice-président de la délégation consulaire des Hauts-Bassins, souhaitant la bienvenue aux participants, donne le ton pour le soutien au président national sortant. En effet, selon le porte-parole des opérateurs économiques du grand Ouest, « On ne change pas une équipe qui gagne ». Aussi, précise-t-il que le candidat de l’Ouest est Mahamadi Sawadogo, le président sortant. Il informe par la même occasion, que Lassiné Diawara, président sortant de la délégation consulaire des Hauts-Bassins lui (Al-Hassan Siénou) passe la main, pour diriger la maison au niveau de la région. Des propositions qui ont engendré des applaudissements de la salle, pour marquer l’accord du grand Ouest.

Au soir de la mandature des élus de 2016-2021, un bilan positif a été dressé par les sortants. Le programme prévu dès l’entame de la mandature, est exécuté à 96,30% selon Mahamadi Sawadogo. Pour le mandat à venir, lui et son équipe souhaitent améliorer le mieux possible le climat des affaires au Burkina Faso. Le renforcement des capacités de résilience des acteurs face aux facteurs naturels et sociaux, est aussi un vœu cher au président sortant. Avant de prendre congés des Bobolais, le président a traduit sa satisfaction et surtout sa confiance pour la suite, compte tenue de la mobilisation des acteurs de l’Ouest. C’est également la même satisfaction qui est traduite par le représentant de l’ARC, structure initiatrice de la rencontre pour fédérer les efforts autour des candidats, surtout ceux du bureau sortant pour leur mission réussie en 5 ans de mandature.

Souro DAO

Fermer le menu
et, vel, nec id Aenean ipsum Curabitur facilisis tempus