Élection présidentielle 2020 : Pascal, Tahirou et Gilbert à la conquête de Kosyam

Ce 1er octobre 2020, c’était au tour de Do Pascal Sessouma président du parti «Vision Burkina», Tahirou Barry du MCR et Gilbert Noël Ouédraogo de l’ADF/RDA, de se présenter au siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour le dépôt de leurs dossiers.

Do Pascal Sessouma : « La question de parrainage est tout simplement de l’hypocrisie politique »

C’est aux alentours de 9h 30 que Do Pascal Sessouma président de «Vision Burkina», accompagné de quelques membres du parti, fait son entrée dans l’enceinte de la CENI pour le dépôt de son dossier de candidature à la magistrature suprême. Il est d’ailleurs le premier arrivé du jour. Ressortit un peu moins d’une heure plus tard, il affirme que la démarche n’a pas été facile, mais finalement tout c’est bien passé. Quant à son dossier, celui-ci est complet et la caution a été versée depuis mardi dernier. Toutefois, la question de parrainage était encore d’actualité du fait qu’un de ses dossiers comportait une faille, car la CNIB de la conseillère est expiré. Il reste donc à l’affût. Par ailleurs, Do Pascal Sessouma, s’offusque devant le fait qu’on puisse demander à un nouveau parti comme le sien d’avoir 50 parrains. Il aurait préféré qu’on augmente la caution à 30 millions au détriment de ces parrainages.

Tahirou Barry dit être prêt à assurer la lourde responsabilité de gouverner le pays

Le second candidat à avoir franchi le seuil de la porte de la CENI n’est nul autre que Tahirou Barry, président du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR). Il entend, au nom d’une population qui souffre dans sa chair et son âme, porter haut le rêve de toute une nation qui sera grande, forte et riche de sa diversité.

C’est vers 13 h de l’après-midi que le candidat de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), Gilbert Noël Ouédraogo a fait son entrée dans la cour de la CENI, accompagné de militants scandant son nom. Après avoir validé la phase de dépôt, il ressort avec son récépissé, sourire aux lèvres. Tout en se félicitant d’une part pour la réussite de son acte constituant officiellement sa participation à la course pour la présidentielle 2020 et d’autre part, pour l’obtention de ses 90 parrainages répartis dans 9 régions.

Gilbert Noël Ouédraogo promet offrir aux Burkinabè un espoir nouveau au soir du 22 novembre

Il dit être motivé par la volonté de rassembler tous les Burkinabè et rompre avec la mal-gouvernance. Pour Gilbert Noël Ouédraogo, ses positions ont toujours été dans le sens de l’intérêt national. C’est dans ce sens qu’il prévoit dès les premiers instants de son quinquennat, s’attaquer à l’insécurité, aux crises communautaires et  à la mal-gouvernance qui constituent un frein au développement et à la paix.

Awa Cécile BANGARE (stagiaire)

Fermer le menu
accumsan amet, Aenean Praesent Donec ut