Elections 2020 : La croix rouge forme des volontaires pour faire face à une éventuelle crise

Dans le cadre de l’élection couplée de novembre 2020, la croix rouge Burkina a organisé une séance de formation et de recyclage au profit des volontaires à Bobo-Dioulasso. Une formation basée sur les techniques de prise en charge des blessés et les premiers soins à leur apporté.

Les volontaires formés au cours de la simulation

Après la formation théorique, l’heure est à la pratique avec une stimulation de crise post- électorale. Une crise qui a opposé les militants de deux partis politique suivie de la prise en charge de blessés qui y ont résulté de cette crise par les volontaires formés. Au cours de la stimulation, on pouvait voir les volontaires encadrés par les spécialistes en secourisme prendre soin des blessés de plusieurs types : Une femme enceinte ayant perdu connaissance ; des blessés ayant des factures ouverte et non ouverte ; des blessés à la poitrine et à l’abdomen, ainsi que des blessés à l’œil. La prise en charge des personnes ayant perdu la vie au cours de cette crise était aussi au rendez-vous. Pour Yacouba Guebré, assistant à la coordination préparation et réponse aux catastrophes à la croix Burkina, « cette stimulation entre de le cadre de la préparation des élections couplées du 22 novembre ». « La croix rouge en tant qu’auxiliaire publique dont le mandat est de sauver des vies en tout temps et en tout lieux doit se préparer au risque de débordement lors de ces élections même si nous ne le souhaitons pas. Dans le monde humanitaire, on dit que nous devons souhaiter le meilleur en se préparant au pire. C’est dans ce sens que nous avons tenu à organiser cette session de formation et de recyclage de volontaires en premier secours suivi d’un exercice de stimulation pour mieux équiper et préparer les volontaires à faire face aux éventuels débordement qui pourraient survenir au cours de ces élections de 2020», a-t-il ajouté.

Il faut noter que cette préparation de la croix rouge est à l’échelle nationale et 30 exercices de stimulation de ce genre ont déjà été effectués en tenant compte des réalités de chaque zone.

Les volontaires secouristes se sont réjouis de la formation et du recyclage reçu de la part de la croix rouge et se disent aptes à aller sur le terrain pour faire face à d’éventuel cas.

Aymeric KANI

Fermer le menu
dictum ante. justo felis Praesent velit, dolor tristique odio at ipsum eleifend