Élections 2020 : L’opposition n’acceptera pas des résultats entachés d’irrégularités

Les candidats signataires de l’accord politique de Ouagadougou ont fait une déclaration ce lundi 23 novembre 2020, à  la suite du scrutin des élections présidentielles et législatives. Au cours de la conférence qui a réuni l’ensemble des candidats, l’opposition a d’abord salué  le travail des forces de défense  et de sécurité  avant de se prononcer sur le scrutin. Aussi, a-t-elle exprimé toute sa consternation  quant à la manière  dont le scrutin a été organisé. Pour elle, la CENI n’a pas été à la hauteur de la mission de bonne organisation des élections dont elle a la charge. « Cette mauvaise organisation aura deux conséquences majeures à savoir qu’elle pénalise les candidats de l’opposition et jette un discrédit sur les résultats des scrutins dont la CENI a commencé l’annonce », affirme Tahirou Barry le président de la conférence des candidats signataires de l’accord politique de l’opposition.

Elle cite entre autres, la modification du nom et de la cartographie retenus pour les élections, l’ouverture tardive de matériels de vote dans les centres de vote, le transport non-sécurisé des urnes sur les motos et la non-prise en charge des représentants des partis politiques dans les bureaux de vote. Elle a conclu que le processus a été émaillé de fraudes et d’irrégularités

Firmin OUATTARA

 

Fermer le menu
ante. porta. vulputate, Nullam dolor sem, id ultricies Lorem leo Praesent elit.