UNIR/PS Houet : Nestor Bassière remercie sa base

En attendant la validation des candidats admis aux élections législatives du 22 novembre 2020, le candidat de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) dans le Houet, Nestor Batio Bassière a tenu une Assemblée générale le samedi 12 décembre dernier au siège du parti à Bobo-Dioulasso.

Nestor Bassière satisfait du travail abattu sur le terrain

« Au sortir des élections couplées, en ma qualité de directeur provincial de campagne de mon parti dans le Houet, il était de mon devoir de convoquer l’ensemble des acteurs qui ont contribué au côté de l’UNIR/PS aux résultats que nous avons obtenus. Afin que nous fassions un bilan à chaud et se féliciter de ces résultats provisoires ». Voilà l’objet de cette Assemblée générale que nous a confié Nestor Bassière.

Des responsables et militants satisfaits de cette reconnaissance

Ils sont venus des 12 communes de la province du Houet et des comités de base des sept arrondissements de la commune de Bobo-Dioulasso. L’honorable Nestor Bassière a relevé le soutien indéfectible des uns et des autres en ses termes : «on vous a tentés par tous les moyens pour vous saper le moral, mais vous êtes restés stoïques». Il a fait une mention spéciale aux membres de la direction provinciale de campagne, à l’ensemble des présidents et présidentes d’associations, au comité de soutien, aux membres des structures du parti et des secteurs structurés. Au terme de sa reconnaissance dédiée aux militants et sympathisants du parti, «le général 4 étoiles» pour avoir été réélu 4 fois successives, a invité les femmes à s’intéresser à la politique. Au cours des échanges conduits par l’honorable Michel Badiara, on a noté le passage de Salif Tiemtoré de la jeunesse et directeur national des grands meetings au MPP et de Koutou Soumanogo de l’élevage et secrétaire national aux relations extérieurs de l’UNIR/PS. A noter que Nestor Bassière est le 1er vice-président de l’UNIR/PS.

Kofila TRAORE

Fermer le menu
eleifend ut neque. tristique amet, eget Curabitur leo libero.