Élections couplées du 22 novembre 2020 : Eddie, KDO et Me Farama félicitent Roch

Les candidats perdants à la présidentielle du 22 novembre dernier ce sont succédés ce 22 décembre  au siège du parti du président réélu, Roch Marc Christian Kaboré pour le féliciter pour sa victoire.

Eddie Komboïgo promet que des états généraux de la paix seront organisés

C’était un ballet politique ce mardi au siège du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP). Pour les félicitations des candidats perdants au président Kaboré. Un mois après la tenue du scrutin présidentiel, et après la proclamation des résultats officiels par le Conseil constitutionnel, le président du CDP Eddie Komboïgo, celui de Agir ensemble Kadré Désiré Ouédraogo et Me Segui Ambroise Farama président de l’OPA-BF, ont félicité le président Kaboré pour sa victoire. Pour Eddie Komboïgo, c’était l’occasion d’inviter Roch Marc Christian Kaboré à être le président de tous les Burkinabè sans distinction d’ethnies ni de religions. «Nous sommes également venus lui demander de respecter ses engagements de campagne notamment la réconciliation nationale, la relance économique et surtout le retour de la paix au Burkina Faso», a-t-il déclaré. Par ailleurs, Eddie Komboïgo lui a réaffirmé sa disponibilité à œuvrer à ses côtés lorsqu’il s’agira de l’intérêt supérieur de la nation. Quand à Kadré Désiré Ouédraogo, il est venu féliciter le président et lui adresser ses vœux de succès pour la lourde mission qui lui est confiée. Et démontrer que par delà les divergences d’opinions, la défense des intérêts supérieurs du Burkina Faso est ce qui prime. Me Ambroise Farama a fait également la même démarche. « Dans toute compétition, il y a évidemment un vainqueur et un vaincu. J’accepte le choix du peuple », a-t-il affirmé.  En retour, le président a accepté les félicitations et a décliné devant eux les grands projets à venir.

Awa Cécile BANGARE (stagiaire)

Fermer le menu
suscipit libero sed venenatis, dolor. diam quis quis, odio ipsum