Enseignement supérieur : L’université Thomas Sankara inaugurée

Le chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré a procédé le 15 octobre 2020 à l’inauguration et au baptême de l’Université Thomas Sankara (UTS) à Gonsin une localité situé entre la commune de Saaba et celle de Loumbila. C’était en présence des premières autorités de l’université et de la localité.

Coupure du ruban par le chef du gouvernement Christophe Dabiré

C’est dans une ambiance festive qu’a eu lieu l’inauguration du nouveau site de l’université Thomas Sankara (UTS) situé entre la région du Centre et celle du plateau centrale sur un domaine de 1890 hectares. Cette cérémonie a été marquée par plusieurs allocutions. Après le mot de bienvenu du maire de la commune de Saaba, Joseph Dipama, c’était au tour du président de l’UTS, Adjima Thiombiano de prendre la parole au nom de la communauté universitaire. Après avoir témoigné sa reconnaissance au gouvernement et aux partenaires techniques et financiers qui ont permis la réalisation de ce site, il a procédé à la présentation de l’université. Avec environ 10 mille étudiants, 66 enseignants chercheurs et 48 ATOS à ses débuts en 2007, l’UTS comptera dès la rentrée universitaire 2020-2021 environ 27 mille étudiants, 176 enseignants chercheurs et 180 ATOS. “Avec cet effectif, il était plus que temps d’aménager sur nos propres installations et après tant de souffrances” a-t-il laissé entendre. D’un budget global d’environ 30 milliards de FCFA, cette université qui a pour mission de produire et de transmettre des connaissances pour la formation des hommes et femmes afin de répondre aux besoins de la Nation a été réalisée sur 13 ans. Ce nouveau joyau est composé au plan administratif de Bâtiment administratif en R+2, de 140 bureaux pour le personnel, de 2 pavillons de 2500 places chacun, d’un amphi théâtre jumelé de 3300 places, d’une douzaine de salles de cours d’une capacité totale de 2000 places et de deux bâtiments pédagogiques en R+2 de 2600 places. Au plan social, elle comporte deux cités universitaires d’une capacité totale de 2000 lits, de deux restaurants universitaires de 700 places assises chacun, d’un centre médical moderne, d’un plateau omni sportif et une station d’épuration des eaux usées. Selon le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, cette université a été baptisée Thomas Sankara pour rendre hommage à cet héros pour tout ce qu’il a fait pour le pays et pour son système éducatif. À cet effet, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Alkassoum Maïga a invité le personnel et les étudiants à être des exemples en matière d’intégrité, de probité et d’être des exemples d’honnêtes travailleurs qui vont incarner l’image de l’illustre héros. Cette grande reconnaissance à l’œuvre révolutionnaire a été saluée à sa juste valeur par la famille Sankara à travers la petite sœur de  Thomas Sankara, Blandine Sankara. Elle a de ce fait invité les premières responsables de l’université à prendre en compte les aspirations des étudiants et celles du pays. Il faut le dire, cette inauguration a été marquée par la cérémonie du port de toge à 107 enseignements chercheurs promus par le CAMES en 2019. Outre cela, 05 agents de l’université ont été récompensés pour leur abnégation et leur engagement au travail.

Aïcha TRAORE

Fermer le menu
libero. felis Donec libero amet, diam dolor