Fait de chez nous : Quand le bébé confirme l’infidélité de sa mère

Le bébé est un rouquin. Il a en plus du teint, un sixième doigt sur chaque main. Exactement comme le collègue de sa mère. Wassa la maman elle-même est dépassée par cette ressemblance du bébé à Crépin dit « Le rouquin », son collègue. Du coup, les soupçons et autres interpellations faits, pour que l’époux de Wassa la suive de près, s’avèrent vrais. Crépin, le collègue si cher à Wassa est aussi son aman. Tout est clair avec le nouveau-né qui ressemble trait pour trait à Crépin « Le Rouquin ».

Wassa et son époux Dramane sont tous des teints noirs cirés. Leurs deux enfants, toutes des filles, ressemblent à Dramane. Tous ceux qui connaissent le papa des deux filles, ont toujours reconnu cette ressemblance. « Vous êtes une photocopie légalisée de votre père », a-t-on coutume de leur dire. Malheureusement, le troisième enfant né du couple, un garçon de surcroît n’a rien en lui, qui ressemble à Dramane. Le garçon est au contraire une vraie copie de « Le Rouquin », collègue de service de sa maman. Travailleurs d’une agence de publicité, Wassa et « Le Rouquin » sont des « collègues » inséparables. Les deux se rendent visite mutuellement. Ils sont présents l’un pour l’autre à chaque fois que de besoin. Leur complicité finit par susciter des soupçons de part et d’autre. Au service, comme dans leurs familles respectives, des gens soupçonnent une relation amoureuse entre les deux. L’épouse de « Le Rouquin » se plaint de cette relation assez complice entre les deux. Mais « Le Rouquin » la rassure de ce qu’il n’y avait rien de flou entre lui et Wassa. « Au contraire, ma collègue t’apprécie très bien et a toujours défendu ta cause », précise « Le Rouquin » à son épouse. Ces propos de « Le Rouquin » sont corroborés par une attention particulière de Wassa à l’égard de l’épouse de son « collègue ». La pauvre dame finit par croire aux deux.

Du côté de Wassa, Dramane émet le même doute. Des proches de ce dernier l’interpellent sur les rapports entre son épouse et son fameux collègue de service. Il en parle à sa femme pour mieux comprendre. D’un calme olympien soutenu par des propos qui ne peuvent laisser place à un soupçon, Wassa rassure son mari. « Mon éducation ne me permet pas de te tromper avec un autre homme et continuer de vivre avec toi sous le même toi. Même si je devrais te tromper, je ne le ferrais pas avec un collègue mon chéri ». Elle aussi de son côté, venait ainsi de dérouter son époux. Les deux croyaient ainsi se tirer d’affaire. Ce qu’ils semblaient oublier, « Est le fait qu’il n’y a jamais d’adultère parfait ». Wassa sortait avec « Le Rouquin » et vivait avec son époux comme si de rien n’était. Elle tombe enceinte. Entre doute et assurance, la grossesse arrive à terme. Le bébé vient mettre fin à tout. Alors, toi qui te caches derrière le fait que vous êtes collègues et sortir avec les femmes des gens, la vérité existe dans les détails et elle peut être amère. A bon entendeur, salut !

Souro DAO/ daosouro@yahoo.fr

Fermer le menu
odio Donec elementum libero lectus suscipit ut