Festival des arts du cirque de Bobo-Dioulasso : Les circassiens à l’honneur

Ce jeudi 12 novembre 2020 s’est déroulée la cérémonie d’ouverture de la 6ème édition du festival des arts de cirque de Bobo-Dioulasso, à l’Institut français. Ce festival s’est tenu du 9 au 14 novembre 2020.

Membres du comité d’organisation du Festival des arts du cirque de Bobo-Dioulasso

En présence de plusieurs autorités et grands hommes de culture, l’ouverture de la 6ème édition du festival des arts du cirque a eu lieu dans le jardin de l’Institut français de bobo. Le Festival des arts du cirque de Bobo-Dioulasso est une plateforme dynamique où le cirque traditionnel se mélange avec la danse acrobatique. C’est un moment de formation, de réflexion et de partage entre les artistes et le public, surtout les jeunes. Organisé par l’Espace Rencontre Jeunesse de Dafra (ERJD), le festival vise à créer un centre de formation dédié aux arts du cirque à Bobo-Dioulasso.

Le programme de la 6ème édition du festival s’annonçait riche en couleurs. Le jeudi 12 novembre après l’ouverture officielle du festival, le public a eu droit à des spectacles avec l’école de cirque de Bobo. Ensuite a eu lieu le samedi 14 novembre à 16h un spectacle avec la compagnie Cirque Dafra, puis à 20h des spectacles avec l’école de cirque de Bobo et Yennenga Circus.

Alain Sanou, 4è adjoint au maire de Bobo, chargé de la culture

Cette 6ème édition a été un moment fort dans l’histoire du cirque au Burkina Faso. Pour l’ouverture, la Compagnie Yennega Circus a présenté la première du nouveau spectacle nommé « Jonglemania », un mélange de danse traditionnelle, d’acrobatie et de jonglage.

La directrice de l’Institut français de Bobo-Dioulasso, Laurence Arnoux, a accompagné l’organisation depuis le début des activités. « Nous sommes fiers de soutenir l’école du cirque de Bobo et cet événement, car cette discipline regroupe plusieurs arts dont la danse, le chant, le théâtre. Nous rêvons que Bobo-Dioulasso soit la capitale du cirque en Afrique de l’Ouest, et nous sommes sur la bonne voix », dit-elle.

Linda GUEYE

Stagiaire

Fermer le menu
suscipit ipsum Nullam sem, efficitur. sit tempus dolor mi,