Festival international des radios d’Afrique francophonie : C’est du 10 au 12 février 2023

La 4e édition du Festival international des radios d’Afrique francophone (FIRAF) se tiendra à la maison de la culture de Bobo-Dioulasso du 10 au 12 février 2023. La présente édition est placée sous le thème : « Radio et transition en Afrique de l’Ouest : quelle contribution ? » Le lancement de la cérémonie a eu lieu lors d’une conférence de presse à Bobo-Dioulasso, ce lundi 07 février.

Le Festival international des radios d’Afrique francophone (FIRAF) se veut une association internationale qui regroupe plusieurs pays d’Afrique francophone dont les acteurs œuvrent dans le domaine de la presse. Mais, le FIRAF ne regroupe que des journalistes de la radio. Le commissaire général du FIRAF a voulu par cette présente conférence de presse annoncé la 4e édition de ce festival et dérouler le contenu des activités de cette édition 2023. Au titre de ces activités, des journées de master class sur le mobile journalisme (MOJO) et les meilleurs bénéficieront de prix en nature.

Une conférence est également prévue avec les étudiants en master de journalisme de l’Université Nazi Boni. Aussi, au cours de ce festival un panel sera animé. Ces panelistes sont des acteurs de la presse, venus de différents pays d’Afrique francophone et des responsables du ministère de la communication qui vont traiter des questions du rôle des journalistes pendant les périodes difficiles comme celles des conflits et des transitions. Au cours de la conférence de presse, des échanges ont eu lieu entre les étudiants en master de journalisme de l’Université Nazi Boni et les conférenciers.

Il était question pour la majorité de ces étudiants de s’interroger sur la place du journaliste dans des périodes difficiles comme celle du terrorisme et des transitions. En réponse à ces inquiétudes les conférenciers ont rappelé aux étudiants les fondamentaux et l’éthique du journalisme qu’ils doivent respecter, faire preuve de professionnalisme. Aussi, pour eux, il n’y a pas un mode de journalisme à part en temps de guerre.  Il faut noter que depuis de le FIRAF bénéficie du soutien de Reporter Solidaire qui a décidé pour cette édition de prendre en charge les prix qui seront attribués aux meilleurs candidats qui participeront au master class.

Ousmane ZANTE/Stagiaire

Fermer le menu
at libero et, Phasellus amet, accumsan ut