Financement de projets : L’agence française de développement réitère son financement à la ville de Sya

L’Agence française de développement (AFD) était en tournée dans la ville de Bobo-Dioulasso, les 6 et 7 novembre 2020. Une occasion pour les responsables de ladite agence de faire le tour des différents projets qu’ils financent afin de renforcer davantage les relations avec les bénéficiaires etfaire des projections.

L’AFD en visite à la rizerie Wend Yam de Bobo-Dioulasso

Le départ de cette tournée est marquée par la visite des installations de la rizerie Wend Yam de Bobo-Dioulasso sis a Kodéni, secteur 19 et de la coopérative des productrices de produits de karité du Houet au secteur 10 de Bobo-Dioulasso. Ces  coopératives sont financées par L’AFD à travers le Projet d’agriculture contractuelle et transition écologique (PACTE). Ces visites ont donné lieux à des échanges entre coopérateurs et l’équipe de l’AFD. A la rizerie Wend Yam, les bénéficiaires ont exprimé leur enthousiasme face au projet qui a permis d’employer plusieurs jeunes et surtout de se doter de matériels de traitement de céréales. Au siège de la coopérative des productrices de produits de karité du Houet, la température reste la même. Le directeur de l’AFD, Gilles Chausse et la directrice adjointe, Julie Baron, ont été impressionnés du processus de transformation du karité. « Nous sommes la nouvelle équipe de l’AFD au Burkina. L’objectif de notre visite dans ces locaux, c’est de renforcer davantage nos relations avec nos partenaires bénéficiaires et de faire des projections dans le futur pour d’autres appuis  et pour donner plus de visibilité aux actions de l’AFD  dans la ville de Bobo-Dioulasso  et au Burkina Faso en général. C’est pourquoi, nous nous sommes fait accompagner par des hommes de medias », a expliqué le directeur de l’AFD.

Elle a aussi visité une coopérative du karité

Selon ses propos, c’est également une occasion pour lui et son équipe de découvrir le devenir des différents financements et surtout de s’imprégner des réalités auxquelles font face les acteurs des différents projets. Car, le financement est bien mais le plus important c’est l’intense labeur des coopératives.

Après ces deux coopératives, l’équipe a été également dans les locaux de la Radio LPC. Car, un partenariat lie ladite radio à l’AFD. Chose qui permet à  ce média de bénéficier des plusieurs accompagnements de divers types de l’AFD. Plusieurs points dont celui les difficultés et les forces ont fait l’objet d’échanges entre l’équipe de l’AFD et la directrice  cette radio madame, Eyalé Pamela Diao.

Cette tournée de l’AFD a pris en compte plusieurs autres projets dont la rencontre avec la responsable de gestion/projet, l’architecte et le réalisateur/fondateur du ciné Guimbi dont les travaux de réhabilitation font partie des projets qu’appuie l’AFD. A noter également que l’Agence française de développement, à travers Initiative-France, accompagne les jeunes dans l’entrepreneuriat. À cette occasion, l’AFD a tenue rencontre avec la mission de l’Initiative-France, un promoteur du Schneider Electric Asamy Ouédraogo qui, grâce à  la formation de l’AFD, se réjouit aujourd’hui, sans pourtant oublier le domaine de la santé qui a donné lieu à un plaidoyer et recherche communautaire sur le VIH et les hépatites virales. L’AFD intervient dans plusieurs autres  domaines dans les autres régions du pays.

Serge SANOU

Fermer le menu
id risus felis at sed leo. accumsan mattis massa non amet,