Forum communal de la jeunesse : Plus de 500 jeunes formés en création et gestion d’entreprise

A l’image du forum national de la jeunesse, la commune de Bobo-Dioulasso a organisé le forum communal de la jeunesse au profit des jeunes de la commune. La cérémonie d’ouverture a eu lieu, le vendredi 23 octobre 2020 à la maison de la culture Mgr Anselme Titianma Sanon.

La jeunesse Bobolaise a répondu, présent au forum

C’est sous le thème : « Jeunesse, entrepreneuriat et relance économique de la ville de Bobo-Dioulasso » qu’est placé le forum communal de la jeunesse de Bobo-Dioulasso. Venus des sept arrondissements que compte la commune de Bobo-Dioulasso, plus de cinq-cents jeunes ont reçu durant deux jours, une formation en création et gestion des entreprisses. En plus des modules de formation reçus, les jeunes ont bénéficié d’un partage d’expériences lors d’échanges avec des acteurs privés qui sont des modèles en entrepreneuriat aujourd’hui. Ils ont aussi bénéficié d’un panel organisé pour l’occasion. Lors du panel, il a été question d’expliquer aux jeunes la politique de l’Etat et de la commune dans le cadre de leur accompagnement dans l’entrepreneuriat.

Millogo Samuel, président du Conseil communal de la jeunesse de Bobo-Dioulasso

A la sortie du forum, les jeunes se réjouissent de l’engagement des autorités communales à leurs côtés pour promouvoir leur entrepreneuriat. Selon Samuel Millogo, président du Conseil communal de la jeunesse de Bobo-Dioulasso, « le forum communal de la jeunesse vient à point nommé pour relever un défi au niveau des expressions au niveau du conseil communal de la jeunesse. Ces échanges ont permis d’inculquer des valeurs entrepreneuriales à la jeunesse que nous sommes. Dorénavant, ces jeunes pourront créer des entreprisse et employer d’autres jeunes. Et cela va réduire le taux de chômage, car nous savons tous que la Fonction publique ne peut employer tous les jeunes. Nous remercions la commune qui nous a permis de faire le premier pas en nous accompagnant avec cette formation».

Pour le maire de la commune de Bobo-Dioulasso, Bourahima Fabèrè Sanou, ce forum rentre dans le cadre des mécanismes d’accompagnement de la jeunesse pour promouvoir leur entrepreneuriat déjà entamé par le gouvernement. Toujours selon lui, « vue que chaque localité a ses réalités, il était important pour nous d’organisé nos jeunes aussi au niveau communal pour les accompagner avec des échanges et des séries de formations qui vont permettre de dégager des axes pour nous permettre d’affronter avec sérénité la question de l’employabilité des jeunes ».

Le présidium lors de la cérémonie d’ouverture

Adja Fatoumata Ouattara/ Sanou, ministre de l’Economie numérique et des Postes par ailleurs Co-marraine du forum, représentant le patron de la cérémonie le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes, Salfo Tiemtoré, a transmis les mots d’encouragement et de félicitation  de celui- ci à la jeunesse. Et les jeunes à leur tour, l’ont chargé de transmettre ce message au gouvernement : « Si vous voulez, organisez les concours de la Fonction publique, si vous voulez, ne les organisez pas ! Nous, jeunesse de Bobo, avions pris notre destin en main ».

Aymeric KANI

Fermer le menu
consectetur nunc ut quis Aenean ut