Gouvernance locale : La commune de Bobo se réorganise pour plus d’efficacité  

Le mardi 28 septembre 2021, s’est ouverte la troisième session ordinaire de la commune de Bobo-Dioulasso. Sur les 18 points inscrits à l’ordre du jour, il y a plusieurs conventions à signer avec des partenaires privés au développement.

Vérification du quorum faite, le maire a soumis le projet d’ordre du jour à l’appréciation des conseillers. Tous les 18 points ont été adoptés et le maire a même proposé un 19 autre. Cette proposition est la délibération portant réalisation d’un monument, soit un espace, une salle…au nom du champion mondial, Iron Biby, l’homme le plus fort en lever de poids. Une proposition adoptée par le conseil qui entend mieux l’étudier pour réussir ce projet à la hauteur du champion citoyen de Bobo. Avant d’aborder les différents points, le maire a demandé une minute de silence en la mémoire des proches et autres collaborateurs des conseillers décédés.

Pour cette troisième session ordinaire, il y a plusieurs conventions à signer avec des partenaires privés dans le domaine de la culture, du sport, du social. Selon Bourahima Sanou, président du conseil, « c’est une façon de réorganiser la gouvernance au niveau de la commune, afin de mieux orienter les efforts d’accompagnement de la mairie à l’endroit des acteurs privés au développement local. Cela pourrait éviter des interventions pêle-mêle ». Une cité communale pourrait être réalisée dans les jours et mois à venir. Au cours de travaux, les conseillers vont en débattre pour sa réalisation.

Cette cité est la réponse à la politique du gouvernement qui autorise la réalisation de logements sociaux. Pour le maire de la commune de Bobo, elle pourrait aider à résoudre tant soit peu le manque de logement pour des citoyens de sa commune à commencer par des conseillers ou agents communaux. Au cours de cette session, il y a aussi la fameuse question du prix des agrégats qui a tant fait objet de rencontres et de concertations dans la commune. Selon le maire, la question demeure sans solution définitive, compte tenu du fait que la proposition de la mairie de Bobo n’a pas été validée. Durant 72 heures, les conseillers municipaux travailleront sur les 18 points pour impacter le développement local.

Souro DAO

Fermer le menu
elit. quis, elit. consectetur odio ipsum risus commodo eleifend ut consequat. adipiscing