Grande mosquée de Ouagadougou : L’Islam prône la paix et la tolérance

Une des scènes les moins improbables c’est déroulée dans l’enceinte de la grande mosquée de Ouagadougou. En effet, le vendredi 28 août 2020, le véhicule du grand imam Aboubacar Kassoum Sana a du faire demi-tour face à des manifestants très remontés. Ce dernier (grand imam) était venu dans l’intention de « prendre part à la prière et non la diriger », mais s’est vu refuser l’accès. Invité plutôt ce vendredi dans la matinée au domicile du grand imam, le président sortant de la Communauté musulmane du Burkina Faso (CMBF), El hadj Abdoul Rasmané Sana, s’est vu tout simplement refoulé à l’arrivée par les gardes de se dernier, sous prétexte que celui-ci venait de prendre un produit. Chose que le président sortant n’a pas digérée. Cependant selon Abdoul Rasmané Sana, il ne saurait en aucun cas empêcher le grand imam d’accéder à un lieu de culte et indexe de ce fait les partisans de Cheick Mahamadou Bandé qui était présent à ladite prière et avec qui il est à couteau tiré. Par ailleurs, pour le président sortant de la CMBF, l’une des raisons de ce désaccord tient au « statut de grand imam ». Rappelons qu’il y a 2 ans, le grand imam souffrant s’était rendu en France pour des soins. Un document a été produit appelant le conseil supérieur des oulémas à constater que l’imam était dans l’incapacité de diriger les prières. C’est ainsi qu’une liste temporaire de cinq noms avec à sa tête celui de Cheick Bandé a été proposée. Maintenant que le grand imam est de retour après son séjour en France, les tractations ont repris de plus belle.

Au vu de cette situation, on peut se poser des questions sur les véritables intérêts des prétendants à la tête de la grande mosquée de Ouagadougou, pour une religion qui prône essentiellement l’amour et la tolérance. Ne serait-il pas plus judicieux d’ores et déjà de mettre en place un comité de sage afin d’assurer la veille et éviter ainsi de telle situations à l’avenir ?

Awa Céline BANGARE (Stagiaire)

 

 

 

Fermer le menu
sed ut odio adipiscing elementum Donec dictum ut