Jeux nationaux de la relève sportive : Près de 2000 athlètes en compétition à Bobo

La première édition des jeux nationaux de la relève sportive se tient du 24 août au 2 septembre 2023 à Bobo-Dioulasso.  Le top départ des compétitions a eu lieu le 25 août dernier au Centre régional des œuvres universitaires. En présence du ministre des Sports, de la Jeunesse et de l’Emploi, Boubakar Savadogo.

Près de 2 000 athlètes de 13 à 15 ans issus d’une centaine de centres de formation sportive publics et privés du Burkina participent à cette première édition des jeux nationaux de la relève sportive. Placée sous le thème, « Contribution de la relève sportive à l’édification d’un Burkina plus résilient », elle vise à donner de la compétition aux jeunes pensionnaires des centres de formation afin de préparer les champions de demain. Pour Abdallah Golo, Secrétaire technique de la relève sportive, « ces jeux constituent un cadre d’expression pour les petites catégories des structures de formation afin de booster le sport d’élite dans notre pays ». « En offrant de la compétition à ces jeunes en formation dans les structures sportives, le département des sports veut leur donner plus de chance de réussite », a-t-il ajouté.

Dans son adresse, le ministre en charge de sports, Boubakar Savadogo, citant au passage Hugues Fabrice Zango championnat du monde de triple saut, a déclaré que l’ambition du gouvernement à travers ces jeux, c’est de ‘’fabriquer’’ beaucoup de célébrités sportives à l’image de celui-ci. «La politique nationale de sports et de loisir prône la promotion du sport depuis le bas âge. C’est pour cela que nous nous sommes engagés à former et à détecter les talents pour pouvoir célébrer des victoires à l’avenir comme celle de Hugues Fabrice Zango et d’autres athlètes ».

S’adressant aux athlètes, le ministre Boubakar Savadogo, tout en insistant sur l’esprit qui a guidé l’organisation de ces jeux, a indiqué qu’à terme, « il ne s’agit pas de savoir qui a gagné ni qui a perdu. Il s’agit de promouvoir l’esprit du sport qui veut que nous soyons ensemble pour défendre notre pays. Il s’agit de vous donner l’opportunité d’exprimer vos talents ; alors faites en sorte que dans quelques années on puisse dire que ces jeunes qui sont sur des grands stades, sur les grands tatamis…, ont été découverts lors des jeux de la relève sportive ».

Dans cette dynamique le ministre a annoncé que son département va prendre un décret bientôt en Conseil des ministres pour mieux organiser les structures de formation sportive.  «Il y a des structures sportives qui ont des talents et qui ont des difficultés pour emmener leurs talents à l’étranger. Nous voulons établir des répertoires afin de mieux faire la promotion de notre jeunesse auprès des acteurs étrangers et éviter la déperdition», a conclu le ministre en charge des sports.

Sept disciplines que sont le football, le basketball, le handball, le volleyball, l’athlétisme, la lutte traditionnelle et le cyclisme, sont au programme des jeux nationaux de la relève sportive qui se déroulent sous forme de tournoi. Les compétitions ont débuté par le coup d’envoi symbolique du ministre Boubakar Savadogo au volley-ball. Cette édition est placée sous le haut patronage du président de l’Assemblée législative de Transition, représenté par le député Daouda Diallo.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
leo. elit. consectetur diam consequat. massa ipsum adipiscing mi, Sed