Journée Rayimbéoogo : Des personnes handicapées plaident pour une société inclusive

Ouagadougou a abrité le lundi 21 décembre 2020, la 4ème édition de la journée Rayimbéoogo de l’association Béoogo Neeré des personnes handicapées du Burkina Faso. Elle a été marquée par une conférence de  presse animée par son président, Daouda Bolgo.

Daouda Bolgo (milieu) a salué les efforts du président du Faso en leur faveur

Aucune nation ne peut se développer sans la cohésion sociale et le bien vivre-ensemble. C’est dans cette optique que l’association Béoogo Neeré des personnes handicapées du Burkina Faso initie chaque année une journée de reconnaissance et de remerciement dénommée : « Rayimbéoogo ». L’objectif de cette journée est pour l’association de témoigner sa reconnaissance aux personnes morales et physiques qui ont œuvré et contribué à l’amélioration des conditions de vie des personnes vivant avec un handicap. Cette 4ème édition a été marquée par une rencontre avec les hommes de médias. Au cours de la rencontre, l’association a invité la population à s’impliquer davantage dans la promotion et la protection des droits des personnes vivant avec un handicap. Elle demande aux acteurs politiques d’œuvrer davantage pour l’intégration et la pleine participation des personnes handicapées dans les élections municipales qui auront lieu en 2021. Aux services et institutions, opérateurs économiques, sociétés d’Etat et bien d’autres de prendre en compte les personnes handicapées lors du recrutement des agents. Et aux personnes vivant avec un handicap de faire preuve de responsabilité et de citoyenneté pour leur intégration dans le programme de développement du pays. Le président de l’association, Daouda Bolgo, a témoigné sa reconnaissance au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, et son gouvernement pour les actions menées en leur faveur. Sa reconnaissance va également à l’endroit des personnalités, des responsables coutumiers religieux et partis politiques qui ont œuvré pour le bien-être des personnes vivant avec un handicap. L’association a été créée en 2013 et a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des personnes vivant avec un handicap au Burkina Faso.

Jules TIENDREBEOGO

Fermer le menu
Nullam pulvinar venenatis id, dolor dictum sed ipsum