Journées de redevabilité de l’Assemblée nationale : Bala Sakandé exprime sa satisfaction du travail accompli

Dernier acte des premières journées de redevabilité de l’Assemblée nationale : une rencontre avec les hommes et femmes de médias à Bobo-Dioulasso. Répondant aux questions des journalistes, Allassane Bala Sakandé a exprimé sa satisfaction des journées et du travail d’accompagnement de la presse à cette occasion.

C’est à la Maison de la culture que Alassane Bala Sakandé a été accueilli à l’issue des travaux des premières journées de redevabilité de son institution à Bobo-Dioulasso. Dans son mot introductif, le premier responsable de la représentation nationale a salué leur travail de la presse à cette occasion.

Cette activité ”particulière de par son caractère de lancement, à Bobo-Dioulasso disposant de capacités d’accueil », se poursuivra dans les autres régions et provinces du pays, où la redevabilité est déjà du reste une réalité à travers les élus locaux.

Balla Sakandé a ensuite fait succinctement le point des travaux au cours de ces jours passés à Bobo-Dioulasso, dont, en plus des communications et échanges, des visites sur le terrain. Les députés ont ainsi pu faire parler leur cœur par des dons à caractère social. Notamment à l’hôpital Souro Sanou où des lits d’hospitalisation modernes entre autres ont été offerts. Il est prévu d’autres dons du parlement pour le futur nouveau CHU de Bobo-Dioulasso.

La visite du Barrage de samendéni aura été un autre temps fort dont le président de l’Assemblée nationale a fait cas. Dans l’ensemble, il s’est réjouit du déroulé des échanges avec les populations, qui se sont exprimés sur les questions qui leur tient à cœur. Il promet que toutes les préoccupations seront transmises à qui de droit, au-delà du rôle du Parlement.

Les questions des journalistes ont porté sur le contenu des sujets abordés, avec une attention particulière sur la relance économique du Grand Ouest, le Barrage de samendéni, le foncier, les questions sécuritaires, etc. Alassane Bala Sakandé y a apporté plus d’éclairages et de détails, en rassurant de l’intérêt que le Parlement y accorde à son rôle de ”vigile” au plan national.

Du reste, il a souhaité un retour des avis des populations sur chaque question, à travers les médias qui jouent également un rôle d’observation et de critique constructive. Sur le foncier, le Président de l’Assemblée nationale a regretté l’activité de brebis galeuses dans le secteur.

Concernant le barrage de samendéni, il a admiré tout le potentiel dont regorge ce vaste projet avec ses activités connexes qui profiteront aux populations. Il a émis le souhait que le problème d’électricité y soit bientôt résolu.

Sibiri SANOU

Fermer le menu
facilisis dictum pulvinar quis, nunc mi, ut tristique