Journées de redevabilité de l’Assemblée nationale : Deux œuvres pour sauvegarder la mémoire du Parlement

Le président de l’Assemblée nationale, Bala Sakandé a procédé à la dédicace de deux ouvrages parlementaires, le vendredi 2 juillet 2021, à l’université Nazi Boni de Bobo- Dioulasso. C’était en présence des premiers responsables de ladite université. Il s’agit d’une activité entrant dans le cadre des Journées de redevabilité de l’Assemblée nationale.

« Le parlementarisme de développement », livre de l’Assemblée nationale du Burkina Faso, 7e législature et un « Recueil de discours du président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso », 7e législature, sont les deux ouvrages dédicacés par Alassane Bala Sakandé.

Le premier comporte 267 pages, subdivisé en 4 parties. La première partie est titré, « Institution », la deuxième, « Les actions-réalisations », la troisième est « l’énoncé des lois adoptées » et la quatrième partie porte sur les « perspectives ». Tout ceci est précédé par le mot, la vision et le portrait du président de l’Assemblée nationale.

Le deuxième ouvrage, quant à lui, comporte 340 pages, avec 67 discours, tous officiels, du président de l’Assemblée nationale. Ils sont répartis en quatre grands groupes. Le premier groupe comporte les discours prononcés au cours de l’année 2017, et nous en avons 5. La deuxième partie concerne les discours de 2018 et sont au nombre de 21. La troisième partie, celle des discours de 2019, sont au nombre de 25. La dernière partie est celle qui prend en compte les discours de l’année 2020 et on en a 16.

A Bala Sakandé, de préciser que ces deux œuvres ont été éditées sous la 7e législature. Et l’objectif, à l’entendre, était de les rendre disponibles pour l’ensemble des citoyens. Mais pour des questions financières, la production a été limitée.

Dans un premier temps « nous allons voir comment ces ouvrages seront accueillis par un certain nombre de personnalités. Nous allons veiller à ce que les universités et les bibliothèques puissent en bénéficier, mais aussi les ministères et institutions… », a précisé le président du Parlement burkinabé.

S’ils sont bien accueillis, il y a la possibilité de les rééditer pour les mettre à la disposition des uns et des autres, a-t-il ajouté. Bala Sakandé a assuré qu’au moins les premiers responsables des 45 provinces vont recevoir également ces ouvrages.

L’idée de leur conception lui est venue quand il a reçu les cracks de la nation, c’est-à-dire les premiers dans les différents examens, a-t-il avoué. Une élève du nom de Fatoumata Dao, dit-il, a tellement posé de questions ce jour, qu’il a trouvé opportun de transcrire sur des documents, ce que le Parlement a fait, et là nous parlons de la 7e législature.

Ce sont des documents qui viennent à point nommé, du point de vue du président de l’université Nazi Boni de Bobo, Macaire Ouédraogo. Ils seront d’un grand apport pour les étudiants, surtout ceux en droits et en sciences humaines, a-t-il soutenu.

Le président de l’Assemblée nationale a cependant annoncé qu’il sera fait en sorte que cette 8e législature puisse laisser des traces écrites ce qu’elle a fait pour la 7e législature et pour les générations à venir.

Abdoul-Karim Etienne SANON

Fermer le menu
leo. vel, tristique diam ut mi, mattis elit. quis