Législatives 2020 : SENS mobilise à Saaba

Dans le cadre des élections législatives, le mouvement Servir et non se servir (SENS) et son candidat à la députation Ibrahim Ouédraogo, ont mobilisé leurs militants de la commune rurale de Saaba, dimanche 08 novembre 2020, pour leur cause. Cette rencontre a eu lieu sur le terrain de sa majesté Naaba Koanga de Saaba.

Ibrahim Ouédraogo, candidat du mouvement SENS pour la députation

Pour avoir une base très solide, le mouvement SENS se consacre uniquement aux législatives avant de se lancer dans la présidentielle. A cet effet, le parti de maitre Guy Hervé Kam a décidé de miser sur la jeunesse. C’est ainsi qu’il a inscrit Samiratou Ouédraogo sur la liste nationale, la plus jeune candidate à ces élections législatives et son second est aussi un jeune, il s’agit d’Ibrahim Ouédraogo. Les deux jeunes prétendants à la députation du mouvement SENS ont demandé au cours de cette rencontre le soutien de leurs militants de Saaba. Abondant dans le même sens que les deux candidats, le représentant des femmes de la zone dira  « Un homme de 80 ans ne peut pas aller à l’assemblée nationale et savoir ce que les jeunes veulent. Il faut un renouvellement de la classe politique. Nous devons prendre notre destin en main.  Et au soir du 22 novembre on doit pouvoir compter des jeunes parmi les représentants du peuple main ». Pour sa part le candidat Ibrahim Ouédraogo expliquera son choix de militer au sein du mouvement SENS par sa soif de révolutionner le secteur privé burkinabé. Aussi, en tant qu’opérateur économique il estime qu’il est nécessaire d’être dans l’arène politique pour pouvoir influencer les décisions en apportant sa pierre à l’édification d’une nation Burkina plus forte.

Firmin OUATTARA

Fermer le menu
et, Nullam Aliquam non venenatis diam luctus mattis