Législatives du 22 novembre 2020 : Agir Ensemble, PAREN de grands absents

Le mardi 13 octobre 2020, dans l’après-midi, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a publié la liste provisoire des partis politiques aux élections législatives du 22 novembre 2020. Le constat qui se dégage, est l’absence de partis politiques et regroupements.

Après le combat des candidats pour le positionnement sur la liste de leurs partis politiques respectifs, la liste provisoire de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), publiée ce mardi 13 octobre 2020, donne un autre son de cloche. L’heure n’est plus au positionnement, mais à la défense de la cause du parti. Dans ce lot de partis, on compte des anciens, tout comme des nouveaux. Comme ancien parti politique dont la liste nationale a été proposée à invalidation, il y a le Parti pour la Renaissance (PAREN) de Michel Béré, dont Laurent Bado est le président fondateur. En attendant un éventuel recours du parti avec des pièces justificatives, il est pour le moment éliminé de la liste nationale des législatives de novembre 2020. Comme jeune parti, il y a le Mouvement Agir Ensemble de Boubacar Diallo. Pour ce Mouvement, sa candidature n’est pas validée. Mais elle aussi a été proposée à invalidation, en attendant d’être en règle vis-à-vis de la  CENI.

Si la liste des législatives devraient rester telle qu’elle est, du coup, le rêve des candidats de tous les partis politiques et même des regroupements qui se trouvent dans cette situation a pris fin. Il en est de même pour des candidats de certains partis dans des provinces. Les jours à venir, situeront tous ces candidats recalés qui passeront des nuits blanches en attendant le dernier mot de la CENI. Affaire à suivre.

Souro DAO

 

 

 

Fermer le menu
id, efficitur. Phasellus ipsum quis commodo Lorem suscipit risus. amet, id vulputate,