Ligue de kung-fu des Hauts-Bassins : Amadou Yankini, nouveau président

La Ligue de kung-fu des Hauts-Bassins a procédé au renouvellement de son bureau, samedi 18 juillet 2020, à l’Espace Jeunesse Dafra de Bobo-Dioulasso. A l’issue du vote, Amadou Yankini devient président en remplacement de Soumaïla Pakotogo.

Des membres du nouveau bureau autour de leur président, Amadou Yankini (bonnet)

Avant de passer aux choses sérieuses, le Directeur provincial (DP) des Sports et des Loisirs du Houet, Seydou Kaboré a rappelé les textes qui régissent le renouvellement des instances des structures sportives. Puis de vérifier la validité des mandats des votants. Le corps électoral est composé des représentants des deux districts de kung-fu des Hauts-Bassins (Houet et Kénédougou) ainsi que des clubs desdits districts. Il faut noter qu’il n’y a pas encore de club de kung-fu dans le Tuy. Le nombre de votant était de 8 personnes. Et chacun des 9 membres du bureau a été élu individuellement à son poste à l’unanimité des 8 votants. Le bureau nouvellement élu dont Amadou Yankini est président, a un mandat de 4 ans. Outre les membres du bureau, deux commissaires aux comptes ont également été élus, également à l’unanimité. «Il n’y a pas de 1er et 2ème commissaire aux comptes. Ils sont égaux», précise le DP Seydou Kaboré, superviseur des élections. Qui se réjouit, parce que « tout s’est bien passé ».

Le nouveau président entend mettre l’accent sur la création de nouveaux clubs, la formation des encadreurs. Il compte également travailler à la création de clubs dans le Tuy. Pour cela, il en appelle à l’appui de la fédération. Chose que lui a promise Jean Conseïbo, président de la Fédération burkinabè de kung-fu.

Aly KONATE

alykonat@yahoo.fr

Fermer le menu
libero dapibus odio dictum quis ut libero. mattis elementum Phasellus