Lutte contre la Covid-19 : La SOFITEX protège les producteurs de coton

La Société des Fibres Textiles du Burkina (SOFITEX) a procédé hier, mercredi 09 décembre 2020, à la remise officielle de matériel de lutte contre la Covid-19 aux producteurs de coton. La cérémonie a eu lieu au siège de l’UNPC-B en présence du Directeur générale de la société, Wilfried Yaméogo.

Wilfried Yaméogo, DG de la SOFITEX prononçant son allocution

La Société des Fibres Textiles  du Burkina (SOFITEX) veut préserver la santé des producteurs de coton face à la pandémie de la Covid-19. C’est dans cette dynamique qu’elle a sollicité et obtenu auprès de ses partenaires (25 structures) une contribution matérielle et financière. La valeur totale de cette contribution est estimée à 66.030.317 FCFA soit 21.562.500 FCFA en nature et 44.467.871 FCFA en numéraire. Les dons en numéraire ont servi à l’achat complémentaire de matériel de protection. L’ensemble du matériel acquis dans le cadre de cette collecte de dons a été remis aux 7134 Groupements de producteurs de coton (GPC) via leur faitières l’UNPC-B. Il s’agit entre autres de 139.680 cache-nez cousus, 26.432 savons en boule, 12.800 masques anti-poussières, 9570 cache-nez de type chirurgical, 2400 flacons de gels hydro- alcooliques, 2075 litres d’eau de javel, 600 sacs de riz de 25 kg, 200 litres de savon liquide, 180 bidons d’huile de 20 litres, 43 appareils pulvérisateurs, 20 dispositifs de lave-mains, 12 flacons d’alcool hydro- alcoolique de 0,350 litre, 12 flacons de savon liquide et 5 bidons d’alcool de 20 litres.

Le président de l’UNPC-B recevant symboliquement les dons Covid-19 des mains du DG de la SOFITEX

C’est le premier responsable de l’UNPC-B, Bihoun Bambou qui a reçu symboliquement les dons. Mais avant cette étape proprement dite, pour des questions de transparences, le matériel a obtenu la certification de Maitre Koné Mariam, huissier de justice. Au nom des bénéficiaires, le Vice-président de l’UNPC-B, Drissa Zohié Koté a remercié la SOFITEX et ses partenaires pour leurs efforts qui contribuent à préserver la santé des producteurs de coton. « Tout le monde a entendu parler de la maladie. La SOFITEX est le partenaire de nous les producteurs de coton. Si on est bon travailleur, c’est parce qu’on est en bonne santé. Nous sommes contents de ces dons. Nous remercions tous ceux qui ont aidé la SOFITEX à collecter ces dons pour que nous ayons une bonne santé. Je peux déjà assurer que ces dons seront bien répartis entre les producteurs afin que tout le monde puissent en bénéficier et se protéger contre la Covid-19 », a-t-il déclaré. « Le matériel offert aux producteurs vise à accompagner les efforts des producteurs et du gouvernement dans la lutte contre la Covid-19 », a indiqué le Directeur général de la SOFITEX.

Les officiels posant à côté d’une partie du matériel offert aux producteurs

Convaincu que pour bien travailler, il faut bien se porter, Wilfred Yaméogo  a ajouté que la société ne ménagera aucun effort pour préserver la santé des producteurs afin d’assurer une production cotonnière durable. Toutefois, il a invité ses deniers à faire un bon usage des dons et à observer les mesures-barrières édictées par le gouvernement.

Des mesures fortes face à la pandémie

L’apparition de la Covid-19 a fortement ébranlé la filière coton, occasionnant une chute drastique des cours mondiaux, l’annulation de contrats de vente du coton et la suspension de nombreuses activités. Pour le Directeur général de la SOFITEX, Wilfried Yaméogo, face à cette situation difficile la société a eu une réaction forte en prenant un certain nombre de mesures. Il s’agit entre autres de la décentralisation maximale et la multiplication des sites de tenue des fora pour faire face à la limitation du nombre de personnes lors des regroupements, l’activation du numéro vert de la SOFITEX permettant aux producteurs d’appeler gratuitement pour évoquer leurs préoccupations, la tenue d’émissions radiophoniques, télévisuelles, la mise en place d’une plateforme permettant l’envoi de SMS aux producteurs et la tenue de rencontres internes pas vidéoconférence. « La mise en œuvre de ces dispositions a permis à la SOFITEX d’assurer la continuité du service aux cotonculteurs, de braver l’adversité pour mener à bien les activités de production cotonnière », a fait remarquer le DG de la SOFITEX. Au cours de la campagne 2020-2021, 472.000 hectares de coton ont été emblavés. La production attendue est d’environ 400.000 tonnes de coton graine.

Ousmane TRAORE

Fermer le menu
eleifend tempus quis, id quis libero dictum leo suscipit non facilisis