Lutte contre le terrorisme : A Bobo, journalistes et FDS renforcent leur collaboration

La direction régionale de la communication des Hauts-Bassins a tenu un cadre de concertation avec les responsables des médias et journalistes de la région. La séance a eu lieu ce 13 avril 2023 à la Délégation régionale du Conseil supérieur de la communication de l’Ouest.

C’est dans un contexte marqué par le terrorisme que la direction régionale de la communication des Hauts-Bassins a initié cette rencontre avec les médias. La rencontre vise à renforcer la collaboration entre les professionnels de médias et les forces de défense et de sécurité en matière en cette période de guerre. Selon Marguerite Blegna, directrice de la communication des Hauts-Bassins, ” nous tenons deux fois par an ces genres d’activités pour échanger avec les responsables des médias sur les difficultés liées au domaine”.  Au menu des échanges deux thèmes ont été abordé par les communicateurs.

La première porte sur la carte de presse : le meilleur outil d’authentification du journaliste. Elle a été animée par Ousmane Traoré, directeur régional de la communication des cascades. Dans sa présentation, il développe l’intérêt que la carte de presse peut apporter à un journaliste. ” La carte de presse est régie par la loi 56/93/ADP du 30 décembre 1993 portant code de l’information au Burkina Faso. Elle noue une bonne collaboration entre les journalistes et les forces de défense et de sécurité dans l’exercice de leurs fonctions. En plus de cela, la carte de presse permet au journaliste d’être professionnel et d’accéder facilement aux lieux d’où il tire ses informations”, a informé Ousmane Traoré. A la fin des échanges, des journalistes ont soulevé des préoccupations dont les difficultés liées à l’obtention de la carte de presse.

La deuxième communication est intervenue sur : « Médias et forces de défenses et de sécurité : quelle collaboration dans un contexte de lutte contre le terrorisme ». Elle fût animée par le lieutenant Judicaël Koné, directeur de la communication et des relations publiques de la gendarmerie nationale. Il est ressorti que la lutte contre le terrorisme implique tous les acteurs surtout les médias. En plus de la bataille sur le terrain, les médias ont un rôle très important.

Par conséquent, il a fait cas de renforcement de la collaboration entre journalistes et FDS. Dans le contenu de sa communication, le lieutenant a donné la perception des journalistes par les FDS. En outre, il explique les bonnes pratiques que les journalistes doivent adopter et éviter les mauvaises pratiques qui nuisent aux opérations des combattants.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
nunc consectetur neque. tempus tristique Praesent vel, in