Lutte contre le terrorisme au Burkina : SOS terrorisme-BF apporte sa touche

SOS terrorisme-BF a animé une conférence de presse,  le jeudi 14 janvier 2021 à Ouagadougou. Objectif : présenter la nouvelle association et les grands chantiers de ladite association.

«Ensemble nous arriverons à bout de ce phénomène»

Nouvellement venu dans le monde des associations, SOS terrorisme selon le coordonnateur national Amadou Dicko, a  été créé pour venir en aide à la lutte contre le terrorisme. Pour lui, le Burkina  Faso a connu  des drames liés au terrorisme, des attaques meurtrières qui ont perpétré de 2015  à nos jours plus de 1000 morts, 1 million de déplacés internes et causant la fermeture de 300 écoles. «C’est dans l’optique d’apporter une solution que nous avons décidé de créer un front social et culturel pour lutter efficacement contre ce mal international des forces obscurantistes», a indiqué Amadou Dicko. «Pour commencer notre lutte, nous voulons dénoncer le terrorisme et lutter contre toute forme de radicalisme, promouvoir la tolérance religieuse et le vivre-ensemble. Nous allons sensibiliser la population à cultiver l’amour de la patrie, amener la population à s’engager pour l’intérêt supérieur de la nation et aussi cultiver le rapprochement entre FDS et population», a déclaré le coordonnateur de SOS terrorisme-BF. En outre SOS terrorisme demande à tout Burkinabè intègre ayant l’amour de la patrie,  de manifester son engagement en participant à cette dynamique citoyenne de lutte contre le terrorisme.

Odom YANOGO/ stagiaire

Fermer le menu
luctus tempus Curabitur ut porta. risus. et, id velit,