Marché Léguéma- lôgô : des femmes pour plus de transparence dans l’attribution des boutiques

Débutés le 10 septembre 2020, les travaux de construction du marché Léguéma-lôgô à Yéguéré au secteur 10 de Bobo-Dioulasso sont presque achevés. C’est le constat que nous avons fait sur le terrain, hier mercredi le 28 avril.

Le terrassement, la toiture des hangars, l’aménagement des caniveaux et la peinture, …, la plupart des gros œuvres sont achevés. Il ne reste que l’électrification pour offrir un marché nickel à des femmes bobolaises. Une promesse du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré le 30 novembre 2019 qui en passe de devenir une réalité.

Sur le site marché quelques lampadaires sont déjà installés. Signe que l’électrification de l’édifice est en cours. Nous avons aperçu certains manœuvres entrain de faire sortir le reste des bois et des matériels de construction. D’autres par contre arrosaient les arbustes plantés autour du marché. Tout ceci à la grande satisfaction des riverains.  Mais certains riverains comme Aïchata Compaoré, n’a pas manqué de donner son avis en sur les critères d’occupation du marché une fois les travaux définitivement achevés. « La construction du marché est une bonne chose. Maintenant que les travaux tirent vers la fin, nous demandons aux autorités de la commune de faire preuve de transparence dans la répartition des hangars.

Le Burkina Faso appartient à tout le monde et cette répartition ne doit tenir compte d’une appartenance ethnique et politique ; notre souhait est que la priorité soit donnée aux femmes qui ont été déguerpis dans le marché», suggère-t-elle. Sita Sanou, est l’une des vendeuses déguerpis du marché. « Dieu merci, les travaux sont presque finis. Mais ce qui nous intéresse beaucoup, c’est l’intégration du marché car il ya eu beaucoup de bruits autour.

Nous voulons qu’il ait plus de clarté sur la répartition des boutiques et des hangars. Nous ne voulons pas de problème avec les autorités par la suite. Nous ne voulons pas de divisions quelconques », lance- t- elle. Pour mémoire, le coût des travaux de construction du nouveau marché Léguéma-lôgô est estimé à plus de 593. 140. 9 77 FCFA.

Il a une capacité d’accueil de plus de 2000 femmes qui seront installées sous 77 hangars de grande taille de 56 m2 construits sur un site de 6128 m2. Le délai d’exécution des travaux était de quatre mois. Le Secrétariat permanent des engagements nationaux et des programmes d’urgence est chargé du suivi.

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
ut ipsum eget consequat. felis amet,