Nouvel an 2023 : « Nous devons renaitre », Mgr Paul Ouédraogo

Comme à l’orée de chaque nouvelle année, Mgr Paul Ouédraogo, archevêque de Bobo-Dioulasso, a livré un message à la population de Bobo-Dioulasso mais également à tous les Burkinabè. Massage livré depuis l’archevêché, le 31 décembre 2022. 

Face aux médias, Mgr Paul Ouédraogo a tenu un message de paix, amour, santé… « Pour cette nouvelle année, le message est le même comme pour la Noël. Car nous célébrons Noël durant 8 jours. Nous rentrons dans la nouvelle année 2023, et pour cela nous devons accepter nous aussi de prendre un nouveau départ en renaissant de nouveau. La célébration de la naissance de Jésus à l’occasion de la Noël nous enseigne cela. Nous devons renaitre de nouveau.

Si nous ne renaissons pas à une vie d’amour pour Dieu et pour notre prochain, tous nos vœux et souhaits à l’occasion du nouvel an n’iront nulle part», a-t-il expliqué. Il poursuit en disant que « nous devons renaitre en faisant plus de place à Dieu dans notre vie. Nous devons savoir que tous nos combats, nos entreprisses et autres, sont voués à l’échec si Dieu ne vient pas à notre aide, s’il ne met pas sa main dessus. Nous devons donc de manière nouvelle, vivre notre amour pour Dieu et cela dans les actes concrets. Comme nous l’a dit aussi l’apôtre Saint Jean, « on ne peut pas aimer Dieu qu’on ne voit pas et ne pas aimer son frère qu’on voit ».

Il faut renaitre aussi avec l’amour du prochain, il faut véritablement retrouver les chemins de l’amour du prochain, et un amour qui sorte de notre cœur tout ce qu’il y a comme mauvaise pensée, méchanceté, désir de vengeance, tout ce qu’il y a comme volonté de faire du mal… » Pour son message de nouvel an, Mgr Paul Ouédraogo termine en souhaitant ses vœux de santé, de prospérité, de sécurité, d’amour pour tout le peuple de Dieu.

Aymeric KANI

Fermer le menu
venenatis risus id ut ultricies libero mattis Praesent dapibus sem, mattis in