Nuit du destin : ” La paix c’est lorsque chrétiens et musulmans s’unissent “, Héma Djafar Ouattara

Les musulmans du Burkina ont célébré la nuit du destin dans la nuit du samedi 08 mai 2021. A cette occasion, les membres du Comité culturel de la génération des trois testaments (CCGT) ont organisé un prêche au plateau omnisport de Yéguéré, secteur 10 de Bobo-Dioulasso.

Chaque année, au cours du mois de ramadan, les musulmans célèbrent la nuit du destin correspondant à la nuit du 26ème au 27ème jour du mois béni. Comme d’habitude, les fidèles musulmans ont fait le déplacement du plateau de Yéguéré pour écouter Djafar, le prêcheur bobolais de renommée. Au cours de ce prêche, plusieurs points ont été abordés. Après avoir expliqué les vertus de la nuit du destin, le prêcheur aborde le thème sur la paix et la cohésion entre les différentes religions, chrétienne, musulmane et animistes. Les questions d’actualités sur le plan social et sécuritaire ont été aussi développées durant le prêche. Selon Héma Djafar Ouattara, père fondateur du CCGT, « La nuit du destin est la plus importante de l’année chez le musulman. C’est une grande nuit durant laquelle les musulmans doivent renforcer les actes de bienfaits et leur croyance en Dieu ». Pour lui, « la paix mondiale c’est lorsque les chrétiens et les musulmans se réunissent autour d’une même table. Pour sauvegarder la paix et l’unité, Dieu n’a donné que trois livres saints aux religieux à savoir, la Tora, l’Evangile et le Coran.  C’est pourquoi, nous demandons à tout le monde de travailler avec ces trois livres pour éviter les divisions et les conflits communautaires dans le monde ». Et de conclure : « Nous remercions tout le gouvernement. Nous demandons à tous les Burkinabè de s’unir et de cultiver la paix. Sur le plan sécuritaire, chaque jour les populations s’entretuent avec les armes. Nous lançons un appel aux populations du Burkina et du monde entier à éviter ces conflits inutiles et de déposer les armes. Soyons unis Burkinabè ! Un jour, le pays connaitra une avancée sur le plan du développement ».

Ben Alassane DAO

Fermer le menu
consequat. dictum Aenean justo accumsan luctus